On aura beau dire, on aura beau faire, si le gouvernement français n’évolue pas, et ne varie pas dans sa politique au Proche-Orient qui est notoirement anti-israelienne , la situation des juifs en France restera toujours problématique. Sa politique au Proche-Orient est dévastatrice, le plus vite sera le mieux, pour elle, et surtout pour ses juifs auxquels elle tient tant, et je pense que c’est sincère.

Tout le reste ne sera que philosophie, on le voit bien, tous ces criminels qui s’attaquent aux juifs de France le font soi-disant pour venger les enfants palestiniens, de Gaza ou d’ailleurs.

Le conflit israélo-palestinien est la source de tous les maux, en tout cas c’est ce que ces terroristes proclament, même si tout le monde sait que ce n’est qu’un prétexte, il faut arrêter cette hémorragie antisémite, et commencer serieusement par interdire ce tragi-comique qui attise la haine sur la toile, c’est urgent, et interdire toute forme de boycott de produits ou autres, israéliens.

Sinon, la France dans laquelle les juifs (assimilés aux israéliens qu’on le veuille ou non, d’ailleurs Hollande et Valls ne le cachent même plus) sensés avoir toute leur place, resteront des cibles privilégiées pour ces djihadistes, on l’a bien vu après le dernier carnage de l’Hyper Cacher, qui n’a pas plus que cela, ému ce beau peuple de France… Je suis Charlie, fut pratiquement le seul mot d’ordre à la manif du 11 Janvier dernier.

Une bonne fois pour toute, il faudrait que la France comprenne qu’elle va à sa perte en se désolidarisant du seul Etat de la région, qui partage les mêmes valeurs qu’elle et qui recherche sans fin une paix sincère pour peu qu’elle ait face à elle des partenaires honnêtes qui la souhaiteraient également.

Au lieu de quoi elle se disqualife en tant que grande puissance influente, se rangeant dans le camp des palestiniens dont on sait qu’ils ne vivent que grâce aux soutiens politiques entre-autre, des russes et des chinois… On pourrait trouver mieux comme alliés crédibles et démocratiques quand on vote contre Israël à l’ONU, sur des motions tenant au conflit israélo-palestinien.

De Gaulle s’était déjà trompé en ne faisant pas de pressions sur Nasser en Mai 1967. Nasser avait commis un acte de guerre, un casus belli, une erreur tragique qui lui fut fatale.

De Gaulle SEUL en ce temps-là, aurait pu le convaincre d’arrêter de jouer avec le feu, l’homme d’Etat du 18 Juin 1940, connaissait bien la supériorité militaire d’Israël, et pour cause, c’est la France qui armait Israël, il ne fit rien, au contraire, ses pressions s’exercèrent sur Israël exclusivement, exigeant de lui qu’il ne réagisse pas, ce faisant, Israël se sentant lâché par son allié, déclencha une attaque préventive, qui fut le début de la fameuse guerre des 6 jours, celle qui, un demi-siècle après fait le malheur de cette région, et du monde.

Nous n’avons pas pris assez au sérieux l’influence de ces patrons du CAC 40, et ne leur avons pas suffisamment fait comprendre que ce n’est pas en faisant des courbettes aux dirigeants des pays arabes, qu’ils auront leurs faveurs en vue d’obtenir des contrats, ils sont bien plus intelligents et fins qu’ils ne le croient, il faudrait leur rappeler que c’est en étant performant aussi bien technologiquement que financièrement, qu’ils pourront obtenir davantage de gros contrats.

Est-il moral de s’allier à l’Arabie Saoudite ou au Quatar, NON, il leur suffirait de se battre sur le terrain de l’ingéniosité et sur la performance de ses commerciaux, c’est un mauvais calcul de penser qu’une dizaine de millions de juifs, ne font pas le poids face à un milliard de musulmans, nul besoin d’expliquer pourquoi… L’Inde, le Japon, la Chine et tant d’autres l’ont bien compris.

Nous n’avons pas assez pris la mesure, mais nos politiques ont été et sont peut-être en service commandé par ces forces industrielles, en tout cas c’est la seule circonstance atténuante que j’ai trouvée qui pourrait justifier cet entêtement dans l’erreur.

Alors battez-vous sur le terrain des affaires avec vos armes, celles de l’ingéniosité et de la performance, c’est un mauvais calcul que de croire que quelques millions de juifs par rapport au milliard de musulmans, ne font pas le poids, c’est faux, vous devriez l’avoir compris depuis longtemps, ce n’est pas si simple.

La France devrait cesser de stigmatiser la politique d’Israël, désignée responsable, en la qualifiant d’intransigeante, en oubliant de rappeler les noms de tous les Premiers Ministres Israeliens, Rabin, Barak, et Olmert, et même Sharon, qui ont fait d’énormes concessions pour arriver à un accord sur la base de deux États, ils s’étaient tous cassés les dents face à l’entêtement des dirigeants palestiniens, et l’appui du Quai d’Orsay.

La reconnaissance programmée de la Palestine sans accord entre les deux parties d’ici à deux ans sera le meilleur test pour juger d’une éventuelle politique plus équilibrée de la France. Tous les français, et pas seulement les juifs, devraient appeler de leur voeux une telle évolution.