Monsieur le Ministre de l’Education Nationale

Messieurs les présidents des chaines publiques de télévision.

Hier Ilan Halimi assassiné parce que juif et supposé être riche par Fofana et sa bande de Barbares

Hier un jeune couple à Créteil, violentés et agressés parce que juif et supposé être riches par les dignes successeurs de Fofana

Hier encore, assassinés parce que Juifs tout simplement, Myriam Monsonego, 8 ans, Gabriel et Arieh Sandler, 4 et 5 ans, et leur père Jonathan.

Aujourd’hui, l’antisémitisme est aussi fort dans les esprits faibles de la racaille des jeunes  de banlieue, dans les cerveaux des supporters de l’extrême droite et extrême gauche, sous couvert fallacieux d’antisionisme.

Aujourd’hui des gens souffrent de ces insultes racistes, parfois suivies d’agressions physiques.

Hier, en Mars 2014, 3000 personnes se rassemblaient au Trocadéro. Avec le premier Ministre Manuel Valls, alors Ministre de l’Intérieur qui déclarait : « Résister, résister, résister face à l’antisémitisme ! Je m’adresse aux Juifs de France, aux Français Juifs : Juifs de France, sans vous, la France n’est plus la France. Soyons fiers de ce pays, des valeurs de la République, d’être Juifs et Français, à l’avant-garde de nos valeurs ».

Les mots ne satisfont que ceux qui ont la capacité de la comprendre. Ceux qui ont un cerveau capable de réfléchir.

Fofana et les agresseurs de Créteil n’ont aucun respect pour l’Humain. L’argent permet les pires pensées, les pires actes, jusqu’au viol et au meurtre. Pour eux, un Juif est-il un humain ?

Messieurs, si je vous écris via cette lettre ouverte, c’est parce qu’Alexandre Arcady a réalisé un film poignant et grave sur l’affaire Ilan Halimi. Ces 24 jours entre l’appel des ravisseurs et la découverte du jeune Ilan agonisant.

Messieurs, c’est un devoir de mémoire, mais aussi un devoir d’éducation.

Je vous demande de programmer ce film à une heure de grande écoute sur les chaines publiques.

Comme Shoah en son temps ou Holocauste, il faut montrer aux Français ce que la Barbarie peut engendrer. 24 Jours pour aboutir au  meurtre antisémite d’Ilan Halimi qui a failli se reproduire à Créteil, qui se reproduira peut-être demain.

Il faut montrer ce film dans les prisons où de jeunes délinquants se font vider le cerveau pour partir au Jihad à leur sortie.

Il faut montrer ce film dans les écoles et les lycées, à ces jeunes qui peuvent devenir un jour des complices actifs ou passifs de nouveaux Barbares. Pour quelques billets sans odeur, on oublie toute conscience humaine.

Il faut montrer ce film à ceux qui s’apprêtent à voter pour le Front National, le parti où des antisémites dont Soral, Dieudonné et Kemi Seba, se sentent proches. Ce parti qui cache son antisémitisme primaire sous le tapis pour mieux le ressortir un jour.

Il faut montrer ce film aux partisans écolos et de gauche, pour qui le Hamas, parti antisémite et terroriste, est un mouvement activiste et progressiste, qui sème la mort chez les Juifs et le Musulmans.

Messieurs le Ministre et les présidents de télévisions, ce n’est pas un acte politique que je vous demande, c’est un acte éducatif et préventif.

Veuillez, Messieurs, recevoir l’agrément de mes salutations distinguées.

 

Bernard MUSICANT