C’est un fait, souvent répété avec des personnages immondes mais créant le buzz médiatique tels que Jihadi John, et mes concitoyens français dont les ipads sont a court de batterie, que des milliers de combattants étrangers, Musulmans à l’ancienne, récemment convertis, et dégénérés de tous milieux vont remplir les rangs d’ISIS et leur vendetta financée à grand coups de pétrole.

C’est un fait que toutes sortes d’occidentaux non-musulmans vont rejoindre les Peshmergas, le PKK, le YPG et autres unités kurdes pour broyer l’aberration qu’est ISIS, des bikers hollandais, des militaires canadiens, des jeunes volontaires israéliennes. Un véritable buffet de freedom fighters.

Et les Kurdes, tels Saladin il y a 1400 ans, sont ce dont les musulmans de part le monde devraient être le plus fier, parce que pendant que le monde musulman partage des hashtags pas en mon nom, les Kurdes échangent des balles pas en mon nom.

Mais il n’y a aucune mention de Musulmans combattants étrangers se rendant en Syrie ou en Iraq pour se battre contre ISIS.

Il y a des Musulmans européens, des musulmans occidentaux qui se battent contre ISIS; il existe une mobilisation relativement importante par des kurdes européens pour faciliter le déplacement en Syrie et Iraq se battre contre ISIS.

Mais nulle part n’ai je trouvé un article dédié aux combattants musulmans occidentaux comme non-djihadistes.

Etrange n’est-ce pas ? Je ne suis pas complotiste, bon dans des limites raisonnables, mais de la même manière que les Kurdes ne sont jamais peint d’une couleur islamique, mais toujours d’une couleur laïque, pro-occidentale, les combattants étrangers musulmans ne tombent que sous une catégorie, celle du djihadiste.

J’apprécierais un peu de nuance, parce que, le discours des medias est celui de musulmans occidentaux dégénérés en guerre contre le monde, tels les pirates d’antan, et d’occidentaux non-musulmans protégeant le monde des radicaux.

Les Musulmans sont des terroristes. Les musulmans sont la mauvaise herbe qu’il faut éradiquer chez soi. Les Musulmans ne sont pas les défenseurs de la laïcité et des valeurs universelles, les occidentaux non-musulmans le sont.

Arrêtez de déconner.

Ces combattants existent, avec 1.6 milliard de musulmans, c’est une aberration statistique de suggérer qu’il n’y en a pas.

Le narratif médiatique doit évoluer d’une propagande Huntingtonienne de choc des civilisations qui contribue aux politiques de la haine, à faire leur travail en promouvant une meilleure compréhension de la réalité sur le terrain, et dans nos sociétés.

Quoi qu’il en soit, la prochaine fois que vous vous demandez pourquoi l’Islam vous inquiète autant, éteignez la télévision.