Suite aux propos de Marine Le Pen contre la double nationalité extra-européenne (à l’exception de la Russie !!) et sa volonté de supprimer notamment, celle des 150 000 Français que je représente à l’Assemblée Nationale,

Je rappellerai à Madame Le Pen, outre le caractère anticonstitutionnel de sa mesure, la dette imprescriptible de l’Europe à l’égard du peuple juif ;

Je rappellerai à Madame Le Pen que l’Etat d’Israël est le certificat d’assurance-vie des Juifs du monde entier ;

Je lui rappellerai que si Israël avait existé, jamais la Shoah ne serait arrivée.

Je rappellerai à Madame Le Pen que son père Jean-Marie a fait l’éloge de la Gestapo et de l’occupation allemande, condamné pour ses propos par la justice française, et vient d’être mis en examen pour ses propos ignobles en juin 2014 au sujet de Patrick Bruel, parlant de « fournée ».

Non Madame Le Pen, ne vous en déplaise, on ne réclamera jamais à un Franco-Israélien de choisir entre sa mère et son père, la France et Israël.