Mon ex voulait appeler son fils Maxence, heureusement qu’on est plus ensemble…

Maxence Buttey n’est pas le seul élu musulman du Front National, et paradoxalement, Marine le Pen a parfaitement raison de demander sa suspension pour prosélytisme dans un parti se revendiquant d’un État laïc.

Louis Aliot est très clair la dessus aussi, il n’y aucune incompatibilité entre la politique et la sphère religieuse privée, tant que cette dernière reste privée.

J’ai tendance a être d’accord avec les dirigeants du FN à moins que ça ne soit Bleu Marine, ou encore un nouveau nom a venir, que Le Pen père voit comme une perversion de ce que représente son parti, sortit tout droit des anciens collaborateurs vichystes, dont à la suite des propos de Zemmour, qu’il demande qu’on excuse.

Mais ce changement de nom ne représente pas juste une dédiabolisation symbolique, il s’agit de montrer le visage d’un parti qui change, et qui a changé ces dernières années.

La confusion idéologique de ce que représente le Front National aujourd’hui ne pourrait être exemplifiée mieux que par le tandem Dieudonné-Soral ou encore le triptyque Dieudonné-Soral-Zemmour.

Alain Soral ancien du Front National, a récemment tenu des propos révoltés a l’égard d’Aymeric Chauprade qu’il aurait fait élire en partie en attisant le vote de citoyens français musulmans et d’associations musulmanes.

Le problème de Mr. Le Goy (il l’affiche sur son t-shirt, je n’invente rien) n’est pas que Mr. Chauprade soit au Front National, mais que Mr. Chauprade ne soit pas antisioniste, mais islamophobe et pro-sioniste.

M. Soral est tellement déçu qu’il va créer son propre parti avec Mr. Mbala Mbala : Réconciliation Nationale, titre ironique puisqu’il reflète une  scission idéologique avec le FN, et propose une “réconciliation” autour de la crainte du “talmudo-sionisme » transnational.

Si on ne peut plus se mettre d’accord sur qui on doit taper, où va la France ?

Et d’ailleurs le vote Juif FN a augmenté dernièrement.

Le Front National que l’on pouvait facilement pointer du doigt il y a encore une quinzaine d’année comme le nexus des haines et des arrièrismes des fromages qui puent, n’est plus le même.

Il y a le Front National et le mouvement Bleu Marine, qui sont encore a l’heure d’aujourd’hui la même chose, mais il y a également la droite chrétienne, chef de file de la Manif Pour Tous qui sert de vase communicant entre l’UMP et le FN, et bientôt Réconciliation Nationale.

Si l’on regarde les partis et les associations représentées au Jour de Colère, tous ne sont pas de droite, mais se retrouvent sur des tendances générales, et Christine Boutin n’est pas en tort quand elle parle de mouvement conservateur à l’instar des Etats-Unis où elle s’est rendu suite à la Manif Pour Tous, sans doute pour faire le rapport à ses donateurs, et consolider avec les évangélistes américains cette mouvance conservatrice/religieuse transnationale, exactement ce que fait Marine le Pen quand elle valse avec Haider à Vienne.

Pour paraphraser La Machine à Voyager dans le Temps, ce qui était un, est maintenant deux…ou dix mille.

Cet éclatement des revendications communautaires, et identitaires, cette tendance à parler de “français de souche” est autant du communautarisme que lorsqu’il s’agit d’immigrés, le groupe est plus large mais il favorise l’éclatement en communautés, la division des revendications, et même si cette division et cette diversité sont vraies, elles restent destructives lorsqu’elles sont réactionnaires, et on ne se qualifie “de souche” en opposition à “issue de l’immigration” que par virulence réactive.

Toutes les communautés ont maintenant leur bouc émissaire, je suis sur qu’une partie de la communauté française arménienne voterait pour le Front National, où un de ses satellites, si ce dernier se disait anti-turc par exemple, et il en va de même pour certains Algériens de France s’ils demandent une politique dure à l’égard du Maroc et vice versa.

Les idéologies ne disparaissent pas, elles se diffusent : Bienvenue dans l’ère politique du ré-actionnariat et de l’exploitation des antagonisme, ou tout le monde est une victime: riche, pauvre, blanc, noir, peu importe, tout le monde est parfaitement justifié de ne voir que le bout de son nez.

Sans rentrer dans l’échec du dialogue sur l’immigration qui dans une mesure a favorisé ce réactionisme, revenons-en à Maxence Buttey, héros Front National de la communauté musulmane française.

Si le Front National sait ce qui est bon pour lui, il se rendra très vite compte que M. Buttey vient de leur ouvrir grand les portes de la communauté musulmane, un pont vers cette jeunesse radicalisée dont on parle si souvent, et un porte drapeau symbole même de ce Front National ouvert aux jeunes, ouvert à une nouvelle jeunesse de culture métissée, prêt a accepter des Français “de souche” dont les souches sont moins “nationales”.

Si le Front National a orchestré ce “scandale”, Marine est plus intelligente qu’on ne le croit, mais quoi qu’il en soit pendant que l’on rit de l’embarras public causé par Maxence Buttey, on rigolera moins quand on dépouillera les urnes.