A l’heure où des signes inquiétants apparaissent partout en Europe, le B’nai B’rith France a interpellé les têtes de listes européennes pour les élections du 25 mai. Les réponses des candidats sont publiées en exclusivité sur le Times of Israel.

Martin Schulz, actuel président du Parlement européen et candidat socialiste à la présidence de la Commission européenne

Martin Schulz, actuel président du Parlement européen et candidat socialiste à la présidence de la Commission européenne

Circoncision, abattage rituel

Le Groupe n’a pas de position officielle sur la circoncision masculine qui ne relève pas de la compétence de l’UE. Mais d’une manière générale, nous nous opposons à la discrimination fondée sur la religion.

Les consommateurs européens montrent un intérêt pour la mise en œuvre des règles de protection des animaux dans l’UE au moment de l’abattage, y compris quant à la question de savoir si l’animal a été étourdi avant l’abattage.

Nous sommes également conscients de la sensibilité du sujet par rapport à certains secteurs de notre société.

Une étude concernant l’opportunité de fournir aux consommateurs des informations pertinentes sur l’étourdissement des animaux avant l’abattage sera considérée dans le cadre de la future stratégie de l’UE pour la protection et le bien-être des animaux. Le Groupe S&D n’a pas encore défini sa position.

Lutte contre le racisme et l’antisémitisme en Europe

L’antisémitisme, ainsi que d’autres formes d’intolérance ethnique ou religieuse, ne doivent pas être tolérés en Europe.

Malheureusement, vu la tendance générale à la hausse du racisme et de l’intolérance à laquelle nous sommes aujourd’hui confrontés, les expressions d’antisémitisme vont de plus en plus loin et se manifestent ouvertement, y compris également les incidents déplorables de crime de haine.

Le groupe S&D au Parlement européen a été et continuera à être à l’avant-garde dans la lutte contre la discrimination et l’intolérance raciale et religieuse.

Nous allons continuer à faire pression sur le Conseil pour adopter la directive anti-discrimination, surveiller et réagir contre les incidents antisémites exprimés verbalement ou physiquement, proposer des politiques par des résolutions et des rapports qui devraient inclure la question de l’antisémitisme et des actions concrètes pour le contrer.

De par l’influence politique et institutionnelle qu’ils ont, les députés devraient promouvoir l’égalité, le respect des races et des religions, et devraient être activement impliqués dans une campagne contre toute forme de discours et crime de haine.

Relations UE – Autorité palestinienne

Les relations de l’UE avec l’Autorité palestinienne sont guidées par les indicateurs contenus dans le Plan de Réforme et de Développement palestinien et le Plan de Développement national palestinien, et la mise en œuvre de ces indicateurs est prise en considération dans ces relations.

L’aide de l’UE à l’Autorité palestinienne respecte les principes fondamentaux concernant l’aide extérieure de l’UE, mais les conditions particulières et les circonstances uniques dans le cas de l’Autorité palestinienne ne peuvent pas être ignorées.

Relations UE – Israël

Le Groupe S&D éprouve une grande sympathie pour le peuple d’Israël, et nous croyons profondément que la grande majorité des Israéliens, comme d’autres personnes partout dans le monde, veulent vivre en paix avec leurs voisins – avec les Palestiniens et avec d’autres pays arabes dans la région.

Nous pensons également que la grande majorité des Israéliens croit à la solution de deux Etats, l’État d’Israël et un Etat palestinien viable et démocratique, vivant côte-à-côte dans la paix et la sécurité.

Malheureusement, l’attitude et les actes politiques du gouvernement israélien actuel ne reflètent pas pleinement cette volonté. C’est pourquoi nous avons encouragé et demandé à plusieurs reprises au Premier ministre

Netanyahu de s’engager dans des négociations de paix sérieuses et constructives avec les Palestiniens, de mettre un terme à la construction de colonies et l’expansion en Cisjordanie, y compris à Jérusalem-Est, et d’améliorer la situation des citoyens arabes palestiniens d’Israël.

Lutte contre le terrorisme

Le Groupe S&D condamne le terrorisme sous toutes ses formes, le ciblage des civils et son impact sur la sécurité des gens, la peur et les réponses politiques que cela génère.

Les origines du terrorisme sont multiples mais le terrorisme lui-même est un crime.

Dans la lutte contre le terrorisme, des mesures sévères peuvent être nécessaires, mais elles doivent toujours respecter les droits fondamentaux, être limitées dans le temps et la portée, et être définies comme nécessaires, proportionnées et appropriées dans une société démocratique.

Nous devons également veiller à ce que la protection des données personnelles sensibles des citoyens et les fins auxquelles elles sont utilisées soient strictement définies et limitées.

Réponses adressées par Henri Weber, député européen, au nom de Martin Schulz