La diffusion le 18 décembre 2016 par la chaîne française M6 de l’émission « Enquête exclusive » intitulée « Jérusalem : quand la ville sainte se déchire » a exprimé les poncifs anti-israéliens désormais habituels en France et a donné lieu à des réactions de la communauté juive de France comme de tous ceux attachés à la déontologie du journalisme.

Le principe du conflit dispose d’autant de versions que de parties.

Le visionnage de l’émission présente l’argumentation de l’une des parties en conflit (la palestinienne) à l’exclusion de l’autre (l’israélienne).

Cette partialité est inacceptable, au regard de la déontologie des journalistes, de la réglementation française relevant du conseil supérieur de l’audiovisuel, de la responsabilité de la production de la chaîne face aux virulences que subissent en France les victimes du racisme en général et les français juifs en particulier.

Il s’agit d’une nouvelle dégradation du respect dû à l’impartialité, à la relation des faits et à la paix civile.