Le 5ème Forum mondial pour la lutte contre l’antisémitisme a eu lieu à Jérusalem les du 12 au 14 mai 2015. Les deux thèmes proposés étaient : « La haine la plus ancienne fait peau neuve : ou comment confronter l’antisémitisme et les discours haineux sur internet et les réseaux sociaux » et « La montée de l’antisémitisme dans les villes d’Europe aujourd’hui : comment répondre ». Cette conférence était organisée par le ministère israélien des Affaires étrangères pour étudier, exposer et combattre l’antisémitisme au niveau mondial.

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a prononcé le discours d’ouverture à Jérusalem en même temps que les dirigeants juifs européens convoqués à Toulouse, en France, pour la Conférence biennale des rabbins européens. Il n’y a aucun doute que la récente montée de l’antisémitisme au niveau mondial est très préoccupante pour les différentes communautés juives ainsi que pour celles et ceux qui se battent contre le racisme et pour les droits de l’homme.

Netanyahu a prononcé un message poignant, centré sur l’urgence de traiter le fléau de l’antisémitisme, et pointant du doigt l’irrationalité de la « haine la plus ancienne ».

Je suis d’accord avec lui. J’ai d’ailleurs dit depuis un moment maintenant que l’antisémitisme, et surtout le nouvel hybride que j’ai appelé “l’antisémitisme eschatologique” ou “l’antisémitisme des Temps de la Fin” est une haine irrationnelle d’Israël et du peuple juif. Ce fléau déferle sur tous les fronts avec des accusations qui sont si ridicules qu’elles seraient comiques si leur objectif n’était pas de détruire un groupe de personnes et un Etat souverain. Considérons quelques-uns des titres des médias les plus récents :

  • La Cour Internationale de Justice menace Israël de fournir des informations pour son enquête : le procureur de la CPI dit que si Israël ne remet pas d’informations sur la guerre de Gaza, elle sera forcée d’ouvrir une enquête pour “crimes de guerre” à grande échelle.

La Cour pénale internationale à La Haye est beaucoup plus axée sur la diabolisation d’Israël que mener à bien une véritable enquête sur le Hamas, l’Iran, la Syrie ou le Yémen. Logique ou irrationnel ?

  • Un des conseillers de Khamenei : nous avons la permission divine de détruire Israël.

Ce communiqué vient du régime qui est en train de construire un arsenal nucléaire avec arrogance alors que le reste du monde l’observe de loin. Il n’y a pas de deal viable avec l’Iran à part de l’empêcher de construire une bombe. Leur désir génocidaire contre Israël ne semble inquiéter personne. Logique ou irrationnel ?

  • Israël a utilisé la mission d’aide au Népal comme couverture pour le trafic de bébés.

La récente tragédie au Népal a attiré l’attention et la sympathie de beaucoup, y compris d’Israël, comme il se doit. Il faut savoir que 30% des moyens de sauvetage et de l’aide médicale est venu d’Israël alors que les Israéliens représentent moins de 1% de la population mondiale. Où était l’Iran ? Où était l’Autorité palestinienne ? Malgré cela, Israël est accusée d’avoir un programme secret (de trafic de bébés !) sous couvert d’aide humanitaire ! Logique ou irrationnel ?

Je pourrais continuer avec beaucoup plus de titres d’articles, mais vous voyez déjà où je veux en venir. M. Netanyahu fut très clair quand il a appelé cela une parodie : «Depuis plusieurs mois, des milliers d’êtres humains sont tués dans le conflit brutal se déroulant au Yémen. Voyez-vous des manifestations à Londres ou à Paris ? 250,000 personnes ont été sauvagement massacrées en Syrie. Entendez-vous un seul mot en provenance de grandes universités pour appeler au boycott du régime d’Assad ? Et en Iran, maintenant sous le gouvernement Rouhani, les exécutions ont augmenté, des innocents sont tués. Entendez-vous des résolutions de l’ONU condamnant ces violations des droits fondamentaux de l’homme ? Et la réponse est malheureusement NON. Les manifestations, les boycotts, les résolutions sont toutes réservées pour la seule véritable démocratie du Moyen-Orient, la démocratie la plus assiégée au monde : Israël . Ceci est une parodie. »

Puis il a poursuivi en disant que tout commence par l’éducation, et là encore, je ne pouvais pas être plus d’accord. Durant mes quinze années de travail sur le sujet, j’ai souvent été choqué par certains propos que j’ai entendus au sujet d’Israël et du peuple juif (certains de ces commentaires venant de gens très érudits et même chrétiens évangéliques). Donc, je continue à prendre sur moi de clarifier les idées fausses et de démystifier les stéréotypes, et vous devriez en faire de même !

Mais M. Netanyahu a ajouté à la nécessité de l’éducation le fait que même lorsque nous éduquons les gens, nous ne pouvons pas complètement supprimer le problème de l’antisémitisme.

Il est profondément enraciné dans la volonté de calomnier. Je voudrais ajouter que dans de nombreux cas, il va au-delà de la volonté de la calomnie, vers le désir et même l’obsession : « L’éducation et les connaissances peuvent être une protection partielle contre cette calomnie, mais il y a quelque chose de plus profond ici parce que ce sont de graves mensonges. C’est la volonté de se soumettre à la calomnie, la volonté de croire cela. Ceci est ce qui crée le terreau. Et cela ne commence pas par le bas, cela commence avec les élites. Et c’est à ce niveau qu’il est nécessaire d’opérer une profonde remise en cause. Aujourd’hui, le traitement d’Israël n’est pas différent du traitement infligé à nos ancêtres. L’Etat juif est traité parmi les nations de la façon dont le peuple juif a été traité depuis des générations ».

Il est donc important de continuer à prendre la parole contre l’antisémitisme et toutes les sortes de xénophobies. C’est une mission importante mais, malheureusement, de plus en plus impopulaire. Il semble que la tolérance, le multiculturalisme et le libéralisme sont maintenant mesurés par la profondeur du mépris qu’une personne peut avoir pour Israël et le peuple juif. Il est possible que nous ne puissions jamais être en mesure d’éradiquer complètement l’antisémitisme, du moins avant de voir le Messie. Pour autant, cela ne nous exonère pas de tenter de combattre ce fléau.

Netanyahu a terminé son discours poignant en racontant l’histoire du jour où il a rencontré le Rabbi Loubavitch, Menachem Schneerson, qui lui a donné une leçon de courage et d’endurance :« Quand je suis arrivé à l’Organisation des Nations Unies, il y a de nombreuses années en tant qu’’ambassadeur d’Israël, j’ai rencontré un célèbre chef religieux juif, le Rabbi Loubavitch, et il m’a dit: vous allez dans une maison aux nombreux mensonges portés contre Israël et notre peuple, et il dit: «Rappelez-vous que dans les salles sombres, si vous allumez une bougie, alors les gens voient la lumière de la vérité de très loin, et votre travail , c’est d’allumer une bougie de la vérité dans une salle sombre. » Eh bien, je vais vous dire, nous avons besoin de beaucoup de bougies, un grand nombre d’allumeurs de bougies, et voilà comment je vous vois ».

Quand il s’agit de la lutte contre l’antisémitisme, chacun de nous peut jouer un rôle. On n’a pas besoin d’assister à un forum mondial à Jérusalem ou à une conférence en France. L’obscurité de l’antisémitisme est tout autour de nous et progresse comme une tache d’encre sur du papier poreux. Chacun de nous est une bougie allumée dans la salle de la haine du Juif. S’il vous plaît ne laissez pas le politiquement-correct éteindre votre lumière !

Le prophète Esaïe nous dit que Sion brillera un jour grâce à la gloire de l’Eternel. Il nous dit aussi (Ésaïe 52:13 à 53:12) que l’espérance d’Israël ne peut être que dans le Messie, qui a souffert pour son peuple en tant que Machia’h ben Yoseph, et qui régnera un jour à Yerushalaim en tant que Machia’h ben David. Alors que nous attendons le jour où la lumière prévaudra, gardons chacun là où nous sommes nos bougies allumées.

« Lève-toi, brille, car ta lumière arrive et la gloire de l’Eternel se lève sur toi. Certes, les ténèbres recouvrent la terre et l’obscurité profonde enveloppe les peuples, mais sur toi l’Eternel se lèvera, sur toi sa gloire apparaîtra. Des nations marcheront à ta lumière, et des rois à la clarté de ton aurore. »  Esaïe 60:1-3