Les Islamistes sont les nouveaux nazis.

Une fois de plus la barbarie islamiste a frappé.
A Sousse, à Koweït City et chez nous en France, l’idéologie djihadistes a agi.

A chaque fois, le même sang froid, la même inhumanité, la même horreur et la même intention : faire le plus grand nombre de victimes et montrer au monde la puissance du fanatisme islamique.

Chacun de ces assassins s’étant fixé pour objectif d’éliminer non pas des êtres vivants mais « des choses » nuisibles.

Une idéologie comparable au nazisme qui retirait toute humanité à ses victimes.

La bête immonde est de retour et est aujourd’hui habillée aux couleurs de l’intégrisme islamique !

Partout, ils enrôlent, manipulent et se multiplient.

Chaque jour, ils montrent leur volonté de dominer et asservir le Monde !
Faisant fi des origines ou des croyances, ils frappent les  » infidèles ».

Une guerre nous est déclaré et malheureusement trop nombreux sont ceux qui refusent cette réalité qui tue.

Prétextant le refus de l’amalgame, les nations tergiversent et gesticulent.

Chaque jour qui passe sans réaction, renforce le camp des terroristes.

Samedi 27 juin :

En Isère, un Français de 54 ans a été décapité,
A Sousse, 37 touristes ont été abattus,
À Koweït City des hommes en prière ont été assassinés.

Partout le même choc et la même stupeur.

Les condamnations sont unanimes mais trop peu nombreux sont ceux qui osent dire la vérité :

Il n’existe pas de différence entre les terroristes du Hamas et ceux qui mettent à feu et à sang la planète.

On ne peut pleurer les victimes des assassins djihadistes et soutenir les criminels de Gaza.

On ne peut hurler sa colère contre les terroristes de l’État Islamique et soutenir les terroristes qui participent aux flottilles de la haine.

On ne peut vouloir arrêter les islamistes et soutenir les assassins de Gaza !

Combien de temps encore vont-ils refuser de voir !

Le meurtrier de Sousse, sur sa page Facebook déclarait son admiration pour le Hamas et son aspiration suprême à mourrir pour libérer Jerusalem. Ou cela est rapporté ?

Face au nazisme les nations se sont unies, aujourd’hui il est encore temps de le faire !

Les pays musulmans qui aspirent à la paix doivent comprendre qu’ils ne peuvent à la fois entretenir la haine d’Israël et aspirer à la démocratie.

Les démocraties doivent agir avant qu’il ne soit trop tard.

Pleurer les victimes n’est pas la solution face au danger islamiste, il faut agir et stopper ces nouveaux nazis.

Comme l’a déclaré le Premier ministre Manuel Valls : « il s’agit d’une guerre de civilisation, que nous n’avons pas le droit de perdre. »

Alors courage.