Hitmodedoute : se mesurer avec un problème.

Les mois de juillet et d’août sont l’occasion pour notre famille de passer des repas de Chabbat passionnants. Vous le savez peut être, mais la Forêt Noire est située non loin de la ville frontalière de Strasbourg, et cette destination est extrêmement prisée par les Israéliens.
Ainsi, un vendredi soir, nous avons eu le privilège de faire la connaissance de Mordé’hai et de son épouse Esther (ça ne s’invente pas). Notre hôte avait la particularité de travailler dans l’une des trois sociétés à l’origine de Kipat Barzel, spécialisée dans la conception des radars ultra sophistiqués du Dôme de Fer.

La discussion du repas s’articula évidemment autour du miracle de cette technologie et de la catastrophe qu’Israël avait évité grâce à la découverte des tunnels, dont la presse a relayé l’horrible dessein, et qui fut confirmé plus tard par le gouvernement israélien.

Là, Mordé’hai m’explique : « Tu sais Mendel, nous en Israël on apprend à faire face aux difficultés, on n’a pas peur et crois moi que ce qu’on fait avec le Dôme de Fer, on le ferait avec d’autres menaces… « Nitmoded – on s’adaptera » me dit-il.

Je vous l’avoue, cette réponse très juive a confirmé en moi une idée dont je refusais de voir l’évidence… Cette conviction dessert d’ailleurs les raisons de l’incompréhension des médias, des politiques, des acteurs, des humanitaires, des penseurs, des marcheurs du samedi, des amis aussi, des partenaires stratégiques et de pleins d’autres individus dont on serait en droit d’attendre une analyse plus équilibrée et surtout clairvoyante.

Pourquoi ne comprennent-ils pas qu’il est impossible de vivre sous les missiles ?
Pourquoi ne peuvent-ils pas imaginer les menaces quotidiennes des voisins qui assaillent Israël ?
Parce que lorsqu’Israël reçoit des pluies missiles pendant des années, quelle a été sa réponse ?
« Nitmoded !» On s’adapte, on se mesure au problème, on construit des abris et des bunkers dans toutes les maisons et on investit des centaines de millions de dollars pour un Dôme de Fer. Très bien, c’est une réponse humaine, mais ce n’est pas une réponse stratégique. Car un pays normal ne doit pas s’accommoder de ce type de menace, un pays normal élimine la menace à sa source!

Je suis frontalier avec l’Allemagne, je peux vous jurer que je ne connais pas un Alsacien possédant un minimum de mémoire à qui l’on demanderait : « Que feriez-vous si l’on vous envoie un missile par semaine depuis l’autre côté du Rhin ? » et qui répondrait : « Construisons des abris… »
La réponse serait unanime : « Je détruirais Kehl ! Les abris c’est utile quand on attend le bus pour se protéger de la pluie, mais pas pour cacher sa famille pendant la nuit ».

Le problème, c’est plutôt quand vous arrivez à déjouer les menaces de l’ennemi par votre faculté d’adaptation, car le danger est justement de ne plus avoir conscience du danger ! Il est vrai, ceci concerne les Israéliens, mais le plus grave, c’est que même les observateurs extérieurs perdent conscience du problème et des conséquences désastreuses qu’il engendre. Ils en viennent à penser de la sorte : « Les Israéliens peuvent s’adapter… la preuve c’est qu’il tombe des milliers de bombes sans faire de dommage ! » Bien entendu, soit il s’agit de projectiles inoffensifs, soit la technologie israélienne est tellement puissante qu’elle peut déjouer tous les dangers…

La comble de l’absurdité c’est quand un journaliste demande : « Comment se fait-il qu’avec la technologie dont vous disposez, il y ait autant de morts civils à Gaza ? Oui, vous dites que le Hamas utilise des boucliers humains, mais vous pourriez quand même faire attention quand vous tirez? » Voilà la question qui préoccupe tout le monde. En clair, on pourrait reformuler la chose en ces termes : « Vous, les Israéliens, qui êtes tellement forts pour vous adapter aux défis, pour déjouer les problèmes posés par l’ennemi, n’avez-vous pas encore inventé le missile qui différencie sa cible ? Le missile qui demanderait à chacun ce qu’il fait dans la vie, si c’est un terroriste déguisé en civil ou un vrai civil? »

Soyons sérieux un instant… Vous n’êtes pas au niveau de ces problématiques ?

L’incompréhension est pourtant là. Israël s’adapte toujours, et doit s’adapter à l’inadaptable.

La psychanalyse tient en un mot « Hitmodedout ». Adaptez-vous !

Adaptez-vous à vivre dans des abris.
Adaptez-vous à vivre avec des sirènes.
Adaptez-vous à vivre dans la peur quand vous faites du stop.
Adaptez-vous à passer un portique de sécurité quand vous voulez faire du shopping.
Adaptez-vous à passer un check-point pour rentrer à l’aéroport.
Adaptez-vous aux boycotts.
Adaptez-vous aux déplacements de population.
Adaptez-vous, c’est ce que vous savez faire de mieux.

Je pose une question simple :
Est-ce que Barack Obama s’adapte à la menace du djihadisme ?
Est-ce que la France s’adapte ?
Est-ce que la Russie s’adapte ?
Est-ce que l’Europe, dans son ensemble, a déjà fait preuve d’adaptation face à un danger permanent ?

Jamais, jamais un pays souverain ne s’est adapté, car la seule réponse valable face à la menace c’est celle de « l’élimination de la menace ». Si l’on s’adapte, on le fait de façon marginale et temporaire, mais jamais en tant que mode de vie.

Il est temps pour Israël et pour le monde entier de comprendre que le temps de l’adaptation est révolu.

Quand Israël aura fait comprendre au monde qu’il refuse de s’adapter.
Quand le monde aura compris qu’Israël s’obstine dans son refus d’adaptation, alors je pense rêver, mais peut-être que d’autres aussi s’adapteront à cette réalité.