Je suis d’accord ça serait un soulagement pour les Gazaouis et un brin d’air frais dans la crypte médiatique occidento-orientale.

Je suis absolument d’accord, ouvrez les frontières, que les boxeurs Gazaouis puissent se manger des KO internationalement, qu’on en voit tellement participer à Arab Idol que le monde arabe en aurait marre des Gazaouis, que le monde tourne la page sur Gaza et que Gaza tourne la page sur Gaza.

Mais bordel qu’attend le gouvernement égyptien pour faire ce qui semble une évidence? N’ont-ils pas de cœur? Ne souffrent ils pas de voir leurs frères arabes souffrir? Mais qu’en est-il du panarabisme de Nasser?

L’UNRWA a absolument raison, l’Egypte devrait lever le siège sur Gaza et…Pardon l’UNRWA voudrait qu’Israël lève le siège sur Gaza?

Non mais ça ne va pas ou quoi ? Je ne connais aucun pays qui, en guerre avec son voisin, lui ouvre également ses frontières, et permette aux gens et aux biens de circuler. C’est une des profondes absurdités de ce conflit que de croire que cela serait diffèrent pour Israël et le Hamas.

Tous les Gazaouis ne soutiennent pas Hamas, mais ça n’est pas la question, tous les israéliens ne soutiennent pas Bibi, ils vont devoir souffrir de sa présence tout comme les Gazaouis souffrent de la présence du Hamas, même si le constat est assez évident les Gazaouis souffrent plus que les Israéliens.

L’Égypte est maintenant en guerre contre les Frères Musulmans (tout comme Manuel Valls dont la bellicosité vaut bien quelques Rafales) et donc par extension avec le Hamas, et tous les efforts égyptiens sont tournés vers plus de pression sur la bande de terre que vers une ouverture des frontières. Les actions égyptiennes ne reçoivent que peu de presse en occident et rien de l’engouement émotionnel suscité par le conflit israélo-palestinien, mais c’est évident il y a moins de propagande.

On se demande bien à quel jeu joue la communauté internationale à jouer sur les souffrances de Gaza en ignorant la politique, en ignorant ce que les Arabes font aux Arabes, ou les Musulmans aux Musulmans pour diaboliser tout ce que les Israéliens font aux Arabes ou, bien plus sournois, ce que les Juifs font aux Musulmans (comparez juste l’absence de réaction internationale au massacre de Rabaa par rapport aux opérations sur Gaza de l’été 2014).

Gaza souffre, atrocement, mais il est plus facile de présenter cette souffrance comme le fruit d’un Israël irrationnel, raciste et paranoïaque, que comme le fruit d’une réalité politique qui effraye autant juifs que musulmans, qu’Israéliens, qu’Égyptiens.

Levez le siège sur Gaza!

Absolument d’accord.