Copie à Monsieur le Président de M6

Monsieur de La Villardière,

Nous citoyens français, vous adressons cette lettre ouverte collective pour vous exprimer notre émoi et notre interrogation face à ce qui nous apparaît comme une dérive dangereuse de la ligne éditoriale de M6 à travers votre odieux reportage sur Jérusalem lors de votre dernier « Enquêtes Exclusives », dérive d’autant plus dangereuse que dans le contexte actuel cela ne peut que faire des émules chez ceux qui veulent détruire notre vivre ensemble et notre culture.

Vous n’êtes pas sans savoir que, depuis de nombreuses années, certaines chaînes de télévision heurtent régulièrement la communauté juive tant en diffusant des reportages biaisés concernant la situation au Proche-Orient (conflit israélo-palestinien), qu’en présentant la situation des juifs de France comme une conséquence de conflits inter-communautaires alors que les juifs de France n’ont jamais, au cours de leur histoire, porté atteinte aux valeurs de la République. Ces heurts réciproques n’existent que dans l’imaginaire de rédactions, telles que la vôtre, alors que la communauté juive n’a jamais agressé personne contrairement à vos insinuations fallacieuses !!!

Déjà, il y a un peu moins de trois mois, vous avez été pris à partie par de jeunes de la cité des « Radars » à Sevran qui ont accusé l’équipe de M6, votre équipe, de manipulation, dénonçant « son irres­pect et sa propension à montrer ce qu’elle veut»…« Les jour­na­listes viennent et assurent qu’ils diront la vérité. Une fois que le repor­tage est diffusé, il y a toujours des montages pour nous faire passer pour des voyous »« Aujourd’­hui, je me dis que tout ce que j’ai vu a dû être bidonné, comme toute son émis­sion sur l’is­lam ».

Il semble donc que cela soit une habitude chez vous de piéger ceux que vous interviewez, que vous les provoquiez afin d’obtenir une riposte un peu rude, et afin que votre équipe de cameramen, en embuscade, puisse surgir afin de filmer leur réaction attendue !

Bravo pour la déontologie journalistique !

Tout ceci éclaire d’un jour nouveau votre conflit interne au sein de M6 en 2009. Il semble, en effet, que le sensationnel, les mensonges, les erreurs, les manipulations soient les ingrédients indispensables, à vos yeux, pour faire de l’audience et faire prospérer votre société de production : Ligne de Front !

Pour revenir, à notre sujet, il semble que l’émission « Enquête Exclusive » du 18 décembre soit votre « chef-d’œuvre en la matière»: un brin d’antisémitisme, une pincée de négationnisme, une louche de mauvaise foi, une bonne dose de transfiguration de la vérité, un camouflage de la nature et de l’idéologie des témoins prétendus neutres, une pincée d’antisémitisme catholique d’un autre âge, et le tour est joué !

Tout d’abord, votre reportage débute par du négationnisme et un mensonge éhonté !

En effet, vous prétendez qu’en 1967 Israël a envahi la Cisjordanie, omettant de dire que les armées arabes, toutes unies dans la haine d’Israël et des Juifs, appelant à égorger les Juifs, ont encerclé Israël et préparaient une offensive dont ils ne doutaient pas de l’issue. Israël, dans une offensive de dés-encerclement, a brisé victorieusement l’étau et a du gérer les territoires conquis.

Seule l’obstination arabe, les trois NON de Khartoum, et une politique revancharde des pays vaincus ont fait obstruction à la Paix.

Qu’en 1967, la Cisjordanie était revendiquée par la Jordanie et que ses habitants se considéraient citoyens jordaniens (voir archives INA). Ce n’est que le 31 juillet 1988 que le roi Hussein de Jordanie renonçait à son autorité sur ce territoire. Deux ans plus tard l’accord d’Oslo était signé !

Que d’autre part, jusqu’en juin 1967 les Juifs n’avaient pas accès à leurs lieux saints et que le Mur du Temple servait de latrines !

Voilà pour la vérité historique et votre culture générale.

Plus grave encore, dans ce reportage, vous osez dire que les heurts surgissent à Jérusalem du fait que «des juifs provoquent les arabes et les défient en foulant le sol de l’esplanade des mosquées» ! Que voulez-vous dire par là ? Qu’un juif souille le sol qu’il foule ? Prenez-vous à votre compte l’idée que les juifs devraient vivre dans un ghetto comme ce fut le cas pendant des siècles, et de surcroit, alors qu’ils sont sur leur propre territoire ?

Est-ce que vous demandez, par là, que le gouvernement israélien interdise aux juifs, à ses citoyens, de fouler une parcelle de son territoire fut-ce l’esplanade du Temple ?

En un mot, demandez-vous au gouvernement israélien qu’il édicte un décret antisémite ?

Non, Monsieur de La Villardière, il va falloir vous y habituer «le Juif errant» n’existe plus, même s’il a bercé votre éducation. Vous devriez revoir votre catéchèse auquel vous êtes si attaché : Vatican II est passé par là et Monseigneur Lefebvre a trépassé !!!

Ce sont les autorités palestiniennes qui veulent un territoire qui soit Judenrein, ne demandez pas la même chose au gouvernement israélien sur une quelconque parcelle du territoire qu’il administre !

Enfin, l’Israël que vous décrivez comme raciste et discriminatoire, nous ne le connaissons pas et nous ne l’avons jamais vu, alors peut-être ne parlons-nous pas du même pays !

En Israël, nous avons vu des israéliens juifs, musulmans et chrétiens étudier ensemble, vivre ensemble, aller à l’université ensemble, hommes et femmes sans discriminations ! Un pays où il n’y a pas de crime d’honneur, où on peut insulter les autorités, où un président est envoyé en prison par un juge arabe quand il enfreint la loi, un pays où la Cour Suprême arrête des opérations militaires quand elles sont supposées contraires à l’éthique, où le président de B’tselem ( que vous avez interrogé) peut s’exprimer librement avec des termes qui, dans n’importe quel autre pays, l’auraient envoyé devant la Cour Martiale, voilà le pays d’Israël que nous connaissons et que vous n’avez pas vu !

Vous avez pris, deux cas, les seuls qui ont existé en Israël depuis 70 ans, pour prétendre qu’Israël est un pays raciste :

  • Dans le premier cas, épouvantable, un enfant a été brulé vif par un adolescent (condamné depuis) qui voulait venger ses trois amis enlevés et massacrés par des Palestiniens. Mais vous oubliez que des dizaines de milliers d’israéliens se sont rendus auprès des parents de l’enfant pour présenter les excuses du pays et le leur pour ce crime qu’ils n’avaient pas commis, que le gouvernement israélien avait présenté ses excuses et ses condoléances à la famille alors que, comme vous l’avez montré dans votre reportage sans que cela semble vous choquer, le père d’un terroriste ayant massacré de sang froid plusieurs personnes se dit fier des actes de son fils
  • Dans le second cas, un soldat troublé par le meurtre d’un frère d’arme, réagit brutalement et semble avoir achevé un terroriste. Israël étant un pays de droit, il ne sera pas lynché comme vous semblez le souhaiter, et celui-ci a été jugé et condamné par la justice israélienne !

Oui, monsieur de La Villardière, c’est ça Israël que nous connaissons et non l’Israël fantasmé par votre imagination haineuse et mortifère !

Nous ne reprendrons pas toutes les insanités mensongères qui ponctuent votre reportage mais les quelques éléments ci-dessus cités suffisent à démontrer le caractère hideux et odieux de votre reportage !

Le drame est que, dans le contexte actuel, les dérives médiatiques, qui sont les vôtres, ont des conséquences immédiates et dramatiques sur la vie des citoyens français de confession juive. Mais peut-être est-ce le but que vous cherchez !

Il est des moments dans la vie où chaque mot blesse, où chaque expression peut rouvrir une plaie pas encore fermée. Mais il est des moments où ces divagations verbales ou télévisuelles tuent ! Et vous créez ces moments !

Nous vous en tenons comptable !

Tous ces éléments nous paraissent suffisamment graves et contraire aux dispositions déontologiques imposés aux chaînes de télévision par le  C.S.A pour que ce-dernier réagisse fermement afin de faire appliquer sa propre règle : « Les éditeurs sont en particulier tenus de vérifier et de donner la source de leurs informations, de  faire preuve d’honnêteté et de rigueur dans leur présentation et leur traitement et d’éviter d’induire le téléspectateur en erreur ». Ce qui semble ne pas avoir été le cas dans notre cas d’espèce!

Enfin, nous vous demandons un droit de réponse sur M6  pour apporter un point de vue contraire et corriger l’information partiale qui a été diffusée afin de respecter le principe sacro-saint du contradictoire !

Dans l’attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur, l’expression de nos salutations respectueuses,

P.S: copie de cette lettre est adressée au Président de M6 auquel nous demandons une réponse adéquate

SIGNEZ ET FAITES SIGNER LA PÉTITION CI-DESSOUS

Lettre ouverte à Monsieur Bernard Berger de La Villardière !