Avaaz est un réseau mondial, se voulant citoyen, qui mène des campagnes visant à ce que « les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales ».

Pour préserver l’appui de ses millions de membres, « Ricken et toute l’équipe d’Avaaz » leur ont envoyé un émail intitulé « Que s’est-il passé après mon don? ».

Un courriel dans lequel trois exemples sont censés démontrer le bienfondé de leur geste généreux.

L’un des trois exemples choisi concerne Gaby Lasky « une israélienne qui travaille aux côtés d’une infatigable équipe de juristes qui, en lien avec les leaders du mouvement non-violent palestinien, défend les militants non-violents accusés à tort. La contribution de notre communauté a été telle que nous avons pu faire un don de 225 000 dollars pour soutenir les efforts de Gaby ! ».

Il y aurait donc un ‘’mouvement non-violent palestinien’’, lequel verrait ses ‘’militants non-violents accusés à tort’’ par, indubitablement, l’Etat d’Israël !

Tout quidam, pourtant très éclairé sur la situation de la région, aura beau cherché le nom de ce mouvement pacifique il ne trouvera rien. Tout comme le réseau mondial Avaaz qui n’a pu le citer nommément !

Gaby Lasky aurait-elle inventé celui-ci pour les besoins de sa cause ?

Ce même quidam éclairé aura beau cherché par ailleurs les ‘’militants accusés à tort’’ et malgré tout poursuivis par la justice israélienne, il n’en trouvera pas, sauf erreur judiciaire !

En quelques mots bien choisis le réseau mondial Avaaz a donc choisi de tromper ses membres en lui faisant croire qu’il se trouve aux côtés de ‘’pacifistes’’ luttant et subissant le ‘’régime de terreur’’ israélien !

L’autre camouflage de celui-ci est la couleur politique de la juriste Gaby Lasky. Elle milite pour le parti Meretz qui est à l’extrême gauche de l’éventail politique.

De quoi, assurément, suspendre tout don à ce réseau si prompt à mentir et à soutenir une politique extrême.