Les pays du monde sont chargés de dettes, Peut-on évoquer la responsabilité des personnalités qui ont gérés et permis ces records ?

Elles enflent sans que les populations ne se soucient de l’ampleur. Tous les rouages de la société moderne internationale sont grippés.
Les nations vivent à crédit.Toutes les demandes humaines sont satisfaites !

Le monde tourne trop vite, les salaires ne sont plus équitables, les personnes sont de moins en moins performantes.

Tous les moyens connus sont mis en œuvre pour modifier les structures et les performances éphémères internationales.

Les milliardaires changent d’âges, les banques s’emballent, les entreprises s’essoufflent. Des milliers d’autres disparaissent. Des millions de personnes sans emploi survivent grâce aux aides et subventions.

Le constat est alarmant, il permet ainsi de mesurer l’importance et les conséquences de l’hostilité et du discrédit jetés sur le monde juif « responsable de tous les maux ».

Quatre milliards d’individus de toutes confessions s’étonnent et cherchent ce qui les différencient du monde juif composé de quinze millions d’individus.

Cinquante-huit siècles de formations et d’endurances dont vingt siècles d’errance et de patience ont permis les exploits de quelques-uns d’entre eux formés au prix du sang de leurs congénères versé au cours des siècles.

Depuis soixante ans le peuple d’Israël commence à poser ses valises. Il n’aspire qu’à la paix et à partager les résultats de ses performances.

Le peuple élu n’a que le souci de vivre là en paix et partager les acquis et les réussites transmis au cours de ses longs périples avec ceux qui le veulent bien.