Publication aux Editions l’Harmattan de mon ouvrage sur la pensée de Yeshayahu Leibowitz

En sa qualité de scientifique, de philosophe et d’érudit du judaïsme, Yeshayahu Leibowitz fut l’un des penseurs juifs les plus remarquables du xxe siècle. Doué d’un intellect hors-norme, son savoir allait de la physique quantique à la pensée juive en passant par la tragédie grecque, la littérature, le jeu d’échecs, la peinture et la musique.

Né à Riga en Lettonie en 1903, Leibowitz obtint très jeune des doctorats dans diverses disciplines scientifiques ainsi qu’en philosophie. En 1934, il immigra en Palestine où il fut professeur de chimie organique, de biochimie, de neurologie, de biologie, de neurophysiologie, de philosophie et de pensée juive dans les Universités de Haïfa et de Jérusalem. Il fut aussi rédacteur en chef de l’Encyclopaedia Hebraïca, où de nombreuses rubriques scientifiques, philosophiques, historiques et religieuses sont de sa main.

Il n’est pas aisé de cerner l’approche philosophique de Leibowitz du judaïsme, parce que nous sommes confrontés au paradoxe d’un Juif orthodoxe qui en tant que rationaliste exclut toute idée d’intervention divine dans la Nature ou dans l’Histoire. En quoi, dans ces conditions, consiste la foi de Leibowitz ? C’est l’objet de mon ouvrage « Leibowitz ou l’absence de Dieu », publié par les Editions « l’Harmattan ».