C’est par les rencontres, le son d’une musique, des histoires de contes et légendes urbaines ou féeriques, l’instant écoulé, les émotions traversées, tous ces sens et ces émotions parcourus au cours d’une journée de pluie ou de soleil, que le travail créatif de Lela Migirov s’en trouve inspiré et transporté.

Le sensoriel et l’intuitif dans les œuvre de Lela convergent en un instant de création, de formes et de mouvements, enveloppés dans de la couleur.

L’infinité du monde représenté crée un endroit de rêve et de magie, où la symbolique apparaît de façon mystérieuse déclenchant la stupéfaction, alors énergie et sentiments se retrouvent mêlés en un instant particulier sublimé.

"Le Gardien" de Lela Migirov

« Le Gardien » de Lela Migirov

« Lorsque je peins, mes sens sont troublés et le désir de liberté à ces moments-là devient le cœur même de la création, dirigée sans direction prédéterminée. J’aborde la toile avec vigueur et imagination, tout en exprimant mon humeur du moment – des moments tumultueux et parfois subtiles. Pour moi, chaque création est une mélodie sans fin, une lumière, un mouvement de l’esprit et une tempête d’émotions évoquant des couleurs captivantes. Ainsi, je ne me limite pas à un style particulier de la peinture ou à une technique unique. »

"Ballon Bleu" de Lela Migirov

« Ballon Bleu » de Lela Migirov

L’art de Lela Migirov plane au-dessus du monde des rêves, passant d’un extérieur à un monde intérieur, explorant le subconscient dans un voyage fantastique et mystérieux. Entre sa toile et son pinceau, Lela capture l’expression de sentiments, de sensations et d’idées animés par une mélodie envoûtante, mis en suspend entre silence et immobilité le temps du regard du spectateur sur l’œuvre.

"Oblique" de Lela Migirov

« Oblique » de Lela Migirov

Lela Migirov a également créé trois livres d’artiste: « Paris, Eclairs & Vous » (en anglais, en français et en russe) qui est dans les livres de la collection de l’artiste de Kandinsky Bibliothèque (Centre Pompidou, Paris), et deux autres, « Paris, mon rêve » et  » Seine, la parisienne, tu me manqué…  » (éditions françaises)

SaHaD
Commissaire d’expositions, journaliste et agent d’art
Art’Drenaline
www.israelmodernart.com