J’aimerais attirer l’attention de certains commentateurs sur l’importance d’argumenter de façon courtoise et honnête certains textes présentés sur le site.

Le dernier texte dont je fais référence est celui de Louise Gaggini (Les Arabes Israéliens ne sont pas ma chair et mon sang mais le cheval de Troie qui détruira Israël).

On peut adhérer ou ne pas adhérer à l’analyse du sujet, mais en aucun cas en modifier les propos de l’auteur, en les commentant de façon discourtoise et mensongère.

En effet il est évident que quand l’on change un mot lourd de sens dans une phrase, la perception de cette phrase n’est plus la même, le lecteur qui ne lira ou entendra que le commentaire aura une impression négative de l’auteur du texte.

Ce n’est pas anodin, surtout dans les périodes troubles que nous vivons actuellement, il est vrai que certains journalistes ou hommes politiques s’adonnent régulièrement à ce genre d’exercice pour tromper le lecteur ou l’auditeur, et souvent le stratagème fonctionne à merveille.

Le fait de sortir une phrase percutante du contexte de son texte en modifie le sens donc la perception par celui qui l’entend !

Trop souvent des hommes et des femmes on subi les foudres de la rumeur publique à cause de tels comportements,le sens des mots, le sens des phrases, selon comme elles sont traduites ou commentées peuvent blesser profondément les personnes.

Je pense que lorsque l’on traite de sujet grave, comme le terrorisme, ou le conflit Israélo-palestiniens, l’humour, l’ironie ou les traits d’esprit doivent être utilisés avec une très grande modération.