Le monde maintenant et encore une fois met en cause l’existence du judaïsme après que cela ait été fait en Europe et ait abouti à la Shoah.

Comme Shimon Peres l’homme de paix le pensait, le dialogue d’Israël et par suite du judaïsme avec le monde n’est possible que si Israël et par suite le judaïsme sont protégés par des armes nucléaires efficaces et malheureusement nécessaires en raison de la fragilité d’une civilisation mondiale qui ne peut garantir la justice.

L’UNESCO a voté une résolution qui ne reconnaît pas les liens fondamentaux du judaïsme avec le Mont du Temple et donc avec Jérusalem et remet en question l’existence même du judaïsme. La Directrice Général de l’UNESCO, Irina Bokova, avait pourtant sévèrement critiqué le projet de cette résolution qui ne tient pas compte du lien historique entre le Judaïsme et Jérusalem.

Les noms des 24 pays coupables de cette résolution et ceux de leurs 26 complices qui par abstention ont permis l’adoption de cette résolution sont les suivants : Algérie, Bangladesh, Brésil, Tchad, Chine, République Dominicaine, Egypte, L’Iran, Liban, Malaisie, Maroc, Maurice, Mexique, Mozambique, Nicaragua, Nigeria, Oman, Pakistan, Qatar, Russie, Sénégal, Afrique du Sud, Soudan, Viêtnam.

Abstentionnistes:

Albanie, Argentine, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenue, Cameroun, Le Salvador, France, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenue, Ghana, Grèce, Guinée, Haïti, Inde, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenue, Italie, Côte d’Ivoire, Japon, Kenya, Népal, Paraguay, Saint-Vincent-et-Nevis, Slovénie, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenue, Corée du Sud,, Espagne, Sri Lanka, Suède, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenue, Togo, a voulu soutenir la résolution mais s’est finalement abstenu, Trinité-et-Tobago, Ouganda, Ukraine

Seulement six pays ont voté contre la résolution :

Estonie, Allemagne, Lituanie, Pays-Bas, Royaume-Uni, États Unis