« Pour les Musulmans » est le titre du nouveau livre d’Edwy Plenel. Une défense de ces croyants faisant du fondateur de Médiapart le nouveau ‘’dreyfusard’’ de ceux devenus, à ses yeux, les « boucs émissaires » de la société.

Une posture rappelant le triste sort des Juifs au siècle passé.

Dans un face à face sur Arte, avec Alain Finkielkraut, posant la question « Y a-t-il un problème de l’islam en France » le téléspectateur attentif aura compris combien la civilisation occidentale compte très peu pour ce militant d’extrême gauche.

A la question du philosophe « La République doit-elle s’adapter aux lois de l’islam ou est-ce à l’islam de s’adapter aux lois de la République ? » Edwy Plenel assure qu’il faut prendre les citoyens « tels que nous sommes, dans la diversité de nos chemins et de nos appartenances ».

Le hic de cette affirmation plenelienne n’est autre que l’oubli intentionnel de la mention des faits et méfaits de cette diversité musulmane inscrite dans le livre saint et les coutumes importées.

A lire la petite liste suivante, chacun comprendra son silence à ce sujet !

– La polygamie devra t-elle faire partie de cette diversité que chacun se doit d’accepter au nom du bien vivre ?

– Le mariage forcé des jeunes filles mineures avec un homme du bled qui leur est inconnu fera t-il partie intégrante des nouvelles mœurs françaises ?

– L’âge du mariage sera-t-il abaissé pour permettre aux pédophiles d’assouvir leurs besoins sexuels ?

– L’excision des petites filles, tant pratiquée en terre d’Islam, deviendra t-elle libre au sein de la civilisation occidentale ?

– Plus concrètement, la femme sera-t-elle encore l’égal de l’homme ? Conduire, voter, exercer une profession librement, choisir son conjoint…tous ces faits encore banals de nos jours seront-ils soumis, à l’avenir, au bon vouloir de l’homme ? Qu’il soit mari, père, frère ou fils ?

– L’apostasie sera t-elle proscrite et le musulman censé mourir, contre son gré, entant que tel ?

– L’homosexualité est elle tolérée à l’heure actuelle dans les centaines de territoires perdus de la République et d’Europe ? L’alcool et le cochon y sont-ils vendus librement aux rares occidentaux, mais pas seulement, encore égarés dans ces banlieues ? La jupe courte n’y qualifie t-elle pas automatiquement la porteuse comme une « prostituée » qui s’ignore ?

Trois minorités qui démontrent l’incompatibilité et le danger réel à vivre sous tutelle de cette religion.

Le Juif, cette autre minorité, ayant, quant à lui, fuit depuis longtemps ces quartiers où porter kippa, papillotes, étoile voire être supporter de l’Etat d’Israël est source d’ennuis, voire de dangers !

Cette liste, si peu exhaustive, répond parfaitement à la question posée par l’Académicien Alain Finkielkraut. C’est à l’Islam de s’adapter aux lois de la République Française ainsi qu’à celles de l’Europe et non pas l’inverse.

Une réponse évidente pour les esprits éclairés qui fait dire à Edwy Plenel que le philosophe est « l’aubaine pour le FN, un intellectuel, un académicien, ancien gauchiste, juif, qui diffuse, qui banalise cette désignation du bouc émissaire ».

Ainsi sont qualifiés d’extrémistes de droite tous ceux refusant ‘’l’analyse’’ de l’extrémiste de gauche.

En fait, un médiocre intellectuel, un idiot utile à une religion qui renverra, si elle est livrée à elle-même, la civilisation occidentale à ses conquêtes du début.

Un retour dans le passé qui sera source de tragédies si, de gré ou de force, elle ne s’amende pas !