Le Collectif d’Urgence de la Communauté Juive et des Défenseurs de la République,constitué pour fédérer l’action de nombreuses organisations Juives et amis d’Israël contre le vote de la résolution sur la reconnaissance unilatérale de l’Etat de Palestine à l’Assemblée Nationale et au Sénat, déplore les propos insensés du Président du CRIF qui a publiquement dénigré son action.

Voilà bien longtemps que le CRIF, incapable d’assumer ses responsabilités, se croit autorisé à critiquer ceux qui agissent.

C’est pourquoi, constatant la carence chronique du CRIF, nous avons décidé de prendre nos responsabilités en créant ce Collectif, sans attendre le miracle d’une remise en question d’une institution isolée et dépassée par les évènements.

Face à la montée de la haine des Juifs et d’Israël, nous ne pouvons plus nous satisfaire d’une réponse qui consiste à l’envoi de communiqués et à la comptabilisation des agressions toujours plus violentes dont les Juifs sont victimes.

Eloignée des communautés, de leurs préoccupations et du lien fort qui les unit à Israël, la direction du CRIF a perdu le lien avec les français Juifs et les amis d’Israël.

Les fondateurs du Collectif d’Urgence appellent les dirigeants des organisations Juives et amis d’Israël à se mobiliser pour répondre à la gravité de la situation et aux nombreux défis auxquels les Français Juifs et au delà, l’ensemble des républicains sont confrontés.