Lassana Bathily, l’employé de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, est naturalisé français ce mardi. Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, organise une cérémonie en l’honneur de ce jeune Malien de 24 ans, qui, le 9 janvier, a caché des otages d’Amedy Coulibaly dans une chambre froide du magasin puis est parvenu à s’enfuir.

Une fois dehors, un temps soupçonné d’être un complice du terroriste, il a d’abord été longuement interrogé par la police avant de fournir de précieuses indications sur la configuration du petit supermarché qui ont permis de préparer l’assaut du Raid.

« Ce jour-là, j’ai perdu mon collègue, un ami. Le plus dur, c’est d’oublier ces moments. Mais les félicitations me font plaisir », confiait ce week-end Lassana Bathily. Ce soir, à 18h30 place Beauvau, beaucoup de monde se pressera autour du jeune homme : des ex-otages et leurs familles, la direction du magasin qui l’emploie depuis deux ans, des élus parisiens, le préfet de police et des responsables des services qui sont intervenus le 9 janvier porte de Vincennes.

Lassana Bathily a également invité plusieurs de ses amis. Ils sont nombreux depuis que le natif de la région de Kayes, terre d’émigration à l’ouest du Mali, est arrivé en France en 2006.