Pointant qu’il n’y avait pas cet antisémitisme quand la gauche jadis participait à des manifestations pro-palestiniennes, le Premier ministre Manuel Valls n’est pas surpris de voir les Verts et l’extrême gauche venir gonfler aujourd’hui les cortèges.

« Ils ont un problème avec Israël » a-t-il affirmé dans l’avion qui l’emmenait à Madrid pour une rencontre avec le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy.

A cette liste il aurait pu y ajouter le PCF, le Front de gauche et la gauche du Parti Socialiste.

Mais au-delà de cette énumération, quel est donc le « problème avec l’Etat d’Israël » ?

Quelles sont donc les motivations de cette gauche fétide pour qu’elle manifeste sa hargne, automatiquement et à tous propos, contre l’Etat du peuple juif ?

La première des raisons est, que ce pays aux mœurs occidentales est, à coup sûr, par excellence celui où la religion a droit de cité. Un pays, et donc un peuple attaché depuis plusieurs millénaires à son culte malgré les diverses oppressions subies de par le monde.

Véritable défi pour les gauchistes prônant l’abolition de toutes les croyances !

Le second argument est que l’Etat du peuple juif représente aussi la défense et la mise en valeur de la culture juive. Action qui contre, de fait, le multiculturalisme, ce mélange de cultures si cher à ces gauchistes !

L’Etat hébreu c’est également un état nation avec ses emblèmes, son drapeau, son hymne et sa mémoire du passé évoquant et exigeant la défense des frontières honnies par les gauchistes !

Si l’on ajoute à tout cela l’amour de cette patrie par la quasi-totalité du peuple juif, que ses composantes soient israéliennes ou diasporiques, cela transforme cette nation en pays à abattre !

Toute excuse fera donc l’affaire !

Le conflit israélo-arabe et son rêve d’éradication de l’Etat d’Israël sera, en conséquence, la ‘’bonne aubaine’’ !

Défendre un « peuple dépossédé de son territoire, occupé, maltraité et réfugié », quoi de plus noble !

Depuis, les gauchistes se sentent « tous palestiniens » !

Certains d’entre eux proposent pour ‘’pacifier’’ la région des plans rétrécissant au maximum le territoire dévolu à l’Etat d’Israël et un retour de centaines de milliers de « réfugiés » en son sein.

D’autres un état unique pour les Juifs et les ‘’Palestiniens’’, oubliant de préciser qu’aucune minorité ne vit décemment dans les cinquante-six pays de la planète à majorité musulmane.

Mais qu’importe ! L’état du peuple juif abhorré aura, alors, disparu au nom de la « Palestine ».

Démonstration sans équivoque que l’antisémitisme ronge cette gauche fétide à l’idéologie mortifère pour les valeurs universelles et le droit de chaque peuple à s’autodéterminer comme il l’entend.

Une gauche se présentant comme ‘’humaniste’’ ainsi que ‘’droit de l’hommiste’’ et qui n’hésite pas à manifester dans les rues aux côtés d’islamistes aux banderoles explicites, brûlant le drapeau israélien et où l’on hurle « morts aux Juifs » !

Ce que ne supporte plus Manuel Valls et une très grande partie du peuple français avec lui !

La seule solution est donc de combattre cette ‘’gauche’’ immonde jusqu’à son élimination totale du paysage politique. Ceci en poussant le Président Français François Hollande à rompre, au plus tôt, avec les calculs électoraux entre le PS et toute cette gauche nauséeuse ayant l’antisémitisme en tête d’affiche de son programme.

Un divorce que seuls les rêveurs attendront ! L’antisémitisme de France, et d’ailleurs, a encore de beaux jours devant lui !