Selon les recommandations de la COP 21, il faut manger les produits du terroir et de saison, et éviter ceux qui viennent du bout du monde… Nos ancêtres ashkénazes étaient écologistes avant la lettre !

En hiver, de même que pour les fruits frais, privilégie les fruits séchés du terroir : abricot, mirabelles, pêche, poire, pomme, pruneaux ou ROZhINKES (raisins secs), en évitant ananas, bananes, agrumes ou fruits exotiques (séchés ou pas) qu’on trouvait dans le YIDIShLAND il y a un siècle, sur le port d’Odessa mais destinés à la table des princes…

Une recette énergétique pour l’hiver :

INGRÉDIENTS :
– 500 g de fruits séchés, selon ce dont tu disposes
– 100 g de sucre, roux de préférence
– 7,5 g de sucre vanillé
– 1 verre de vin rouge
– 1 verre d’eau
– 1 pincée de cannelle.

Dénoyaute si nécessaire et coupe les fruits séchés en petits morceaux (ça donnera plus de goût à la soupe et ce sera plus facile à déguster à la petite cuillère).

Dans une casserole, fais-les à bouillir dans le verre de vin, le verre d’eau, la cannelle et le sucre. Laisse mijoter 1/2 heure, éteins et laisse infuser encore 15 min à couvert.

Sers bien frais dans des coupes individuelles pour mieux partager les fruits.

www.cuisineyiddish.com