Bouillon de bœuf (pot-au-feu)

Par ce temps hivernal il est bon de se réchauffer le moral et les papilles par ce plat traditionnel entre tous. Et aussi pour finir PEYSEKh en beauté.

Note que pour les Ashkénazes respectueux de la KAShRES, il est d’usage de choisir la viande exclusivement dans le train avant du bœuf (du gîte gîte et non pas le jarret arrière).

• INGRÉDIENTS : pour 6 à 8 personnes
– 1,6 kg de viande de bœuf. Choisis un morceau maigre : gîte gîte par exemple (jumeau, macreuse, paleron) ou osseux et gélatineux : plat de côte (poitrine, basses côtes)
– plus quelques os à moelle.
– 1,6 kg de légumes : 1 branche de céleri, carottes, navets, poireaux, ou autres légumes selon la saison ou le marché…
– 1 oignon piqué de clous de girofle, herbes de Provence, 2 c à s de gros sel et du poivre
– 4 l d’eau.

Option : 1 pomme de terre par personne.

Pour un résultat plus léger fais cuire la viande la veille au soir, dans un grand faitout avec l’eau, le sel et le bouquet garni pendant 1 heure. Garde la nuit au frais. Il te suffira de supprimer à l’écumoire la couche en surface de graisse, d’écume et d’herbes aromatiques.
Remets la viande à cuire, épluche les légumes et coupe-les en gros tronçons.

Pour les amateurs d’os à moelle : emmaillote-les dans une des feuilles extérieures de poireau et ficelle-les.
Ajoute-les, avec les légumes dans le panier métallique, dans le bouillon à frémissement pour les derniers ¾ h de cuisson. La viande aura cuit au minimum 2 heures en tout.

Sers viande et légumes dans une assiette creuse avec une louche de bouillon.

Tu serviras les os à moelle à part sur une tranche de pain grillé avec du gros sel.

N’oublie pas les UGERKES (cornichons aigres-doux).
Conserve le reste du YIOKh (bouillon) filtré au chinois, pour une prochaine recette et congèle un morceau de viande cuite pour des KREPLEKh…

www.cuisineyiddish.com