Une gourmandise pour PEYSEKh, sans farine ni levure ! Une recette très simple. On utilise souvent des jaunes d’œufs en pâtisserie. Mais que faire des blancs ? Les jeter ? Pas question, maman serait outrée ! Pourquoi ne pas faire des macarons (ou des meringues) ? À l’inverse, les jaunes servent à dorer, faire la mayonnaise ou (cuits) comme condiment à saupoudrer…

• INGRÉDIENTS : pour une cinquantaine de MAKERONDLEKh
– 4 blancs d’œuf
– 250 g de poudre d’amandes (extra fine)
– 150 g de sucre en poudre ou sucre glace
– 2 sachets de sucre vanillé (2 x 7,5 g)
– 1 pincée de sel

Option : quelques fragments de fruits confits.

Facultatif : le jus d’un demi-citron (attention, cela ramollit l’appareil).

Mélange les sucres et la poudre d’amande.

Monte les blancs en neige ferme, avec le sel.

Incorpore délicatement les blancs, avec une spatule souple et ajoute (facultatif) le jus de citron. Le mélange doit être assez mou pour utiliser une poche à douille : s’il l’est trop, ajoute de la poudre d’amande, s’il ne l’est pas assez, ajoute un blanc d’œuf en neige.

Une poche à douille n’est pas indispensable mais pratique pour doser. Remplis-la du mélange. Place du papier sulfurisé sur la plaque du four et dépose des pâtés d’1 c à d (cuillère à dessert). Respecte un espace entre les pâtés.

Option : dépose un morceau de fruit confit sur chaque.

Enfourne environ ¼ h à feu moyen (150 °C) en ajustant selon ton four. Attends que les macarons aient refroidi pour les décoller.

www.cuisineyiddish.com