Les KREPLEKh au fromage sont associés à nos fêtes durant lesquelles la viande est proscrite au profit des laitages (MILKhIK) : PURIM (fête d’Esther), SUKES (Simkhes-Toyre) et ShVUES (Chavouot, don de la Torah sur le mont Sinaï et qui est aussi la fête des moissons, en juin)…

PÂTE : pour 30 pièces environ
– 300 g de farine (environ)
– 3 œufs
– 1 c à c de sel
– un filet d’huile
– un peu d’eau si nécessaire

FARCE :
– 250 g de fromage blanc égoutté
– 100 g de sucre
– 3 jaunes d’œufs
– 1 c à c de sel
– 30 g de ROZhINKES (raisins secs)
à faire tremper 1 heure, de préférence dans du rhum
– beurre pour la poêle (ou huile de friture)
– sucre en poudre et cannelle
Option : zeste de citron (dans la farce)

Mets le fromage blanc à égoutter, à travers un linge dans un chinois pour qu’il durcisse. Fais tremper les ROZhINKES au moins une heure dans le rhum et réserve-les.

Incorpore la farine en pluie aux œufs battus, en ajoutant de l’eau si nécessaire. Pétris la pâte et forme une boule, farine, filme et laisse-la reposer au moins une heure au frigo.

Mélange le fromage égoutté avec les autres ingrédients de la farce excepté les raisins. Note que le mélange ne doit pas être liquide, si c’est le cas, mélange un peu de poudre d’amande…

Farine le plan de travail, fractionne et abaisse finement la pâte pour faire un rectangle. Avec une roulette, découpe des carrés de ≥ 8 cm de côté.

Place au centre de chaque carré une cuillerée à dessert de farce et quelques raisins égouttés. Plie-le en deux par la diagonale puis colle les bords (avec un peu d’eau sur le doigt à l’intérieur) et soude avec les dents d’une fourchette. Place les triangles sur du papier sulfurisé en attendant de les pocher dans l’eau bouillante, 15 min à frémissement.

Égoutte, laisse-les sécher avant de les plonger dans la friteuse (ou de les poêler au beurre) quelques minutes pour les faire gonfler et les dorer.
Sers chaud de préférence, saupoudré de sucre en poudre et de cannelle.

www.cuisineyiddish.com