Le magnifique élan de solidarité de ces derniers jours a été essentiellement dû au massacre chez Charlie Hebdo. S’il n’y avait eu qu’HyperCasher, le soufflet serait retombé au bout de quelques semaines comme contre Merah ou Fofana. Quelle perspective ont devant eux les Juifs  de France ?

Une France debout mais contre qui ? Pour qui ?

Nous étions des millions dans les rues de Paris ce dimanche 11 janvier. Mais nous n’étions que des milliers la veille à Vincennes ou le dimanche soir à la Victoire.

C’est beau de voir la France se réveiller contre le terrorisme, enfin.

Nommons les choses, il ne s’agissait pas d’une prise d’otages, car Kouachi et Coulibaly étaient résolus à tuer. Comme Merah, comme Nehnouche, comme d’autres à Jérusalem, Tel Aviv ou New York.

C’est du terrorisme perpetré par l’islamisme radical.

La France se réveille enfin d’une léthargie. New York c’est loin, Tel Aviv c’est loin, Madrid c’est loin. Paris, Montrouge Vincennes, c’est près.

Les œillères sont enlevées cette semaine, mais pour combien de temps ?

Les Juifs n’ont pas la mémoire courte. A Toulouse, à Bruxelles, à Paris à Copernic, Goldenberg,  ou à Vincennes, on a tué des Juifs parce que Juifs.

Qui a manifesté à part une majorité de Juifs ?  Pas de millions dans les rues, l’esprit de Carpentras était bien loin.

Je suis Charlie car je ne peux pas me résoudre au terrorisme, Juifs, Chrétiens, Musulmans, Athées., personne n’a le droit d’être assassiné au nom de Dieu.

Même si je n’aime pas toutes les publications, articles ou dessins de Charlie Hebdo, personne n’a le droit de les massacrer.

Mais s’il n’y avait pas eu Charlie, et seulement Vincennes, qui serait allé dans les rues de Paris pour nos 4 martyrs ? Nous étions quelques dizaines de milliers pour Ilan Halimi, les Sandler ou les Monsonégo.

Où étaient les millions de Français ?

La peste ou le choléra en 2015 … ou 2017 ?

Un boulevard est ouvert à Marine Le Pen. Et malheureusement, des Juifs vont voter pour celle qui cogne sans vergogne sur les musulmans, pas seulement contre l’islamisme radical dénoncé justement par Valls et Hollande.

Certains ont été abusés par les belles paroles hypocrites de Collard lors du vote sur la Palestine. Il s’est courageusement abstenu quelques minutes après, les caméras ayant changé de champ. Hier la seule à ne pas applaudir Valls était Marion Maréchal Le Pen, l’unité nationale sans le FN. On s’en passera volontiers.

De l’autre côté, l’Islamisme radical a gagné des points malgré l’horreur. Les Musulmans de France ont du mal à condamner les assassins de ceux qui dessinent leur Prophète, même au numéro de reprise de Charlie Hebdo.

Pire, il s’en trouve qui justifient l’acte sur les réseaux sociaux. Des enfants de 10 ans qui refusent la minute de silence ont-ils suffisamment de conscience et d’éducation ? Non ils appliquent les consignes familiales.

Rappelons-nous des manifestations de soutien à Merah après les ignobles meurtres de Toulouse et Montauban.

Frapper fort et durablement

Manuel Valls a été exemplaire ces derniers jours. Applaudi par toute l’Assemblée Nationale sauf Marion Maréchal le Pen, il a nommé clairement l’antisémitisme cible de l’islamisme radical.

« Sans les Juifs, la France n’est plus la France ».

Paroles réconfortantes pour cette Communauté qui n’a jamais été aussi proche d’Israël. Nous ressentons dans notre chair les douleurs que peut subir la population israélienne à l’issue d’un attentat.

Des décisions ont été prises, la mise en œuvre est en cours. Les lieux de culte et d’étude des Juifs de France sont désormais surveilles par policiers et militaires.

Dieudonné en garde à vue, des internautes condamnés, voilà qui nous rassure.

Il aura fallu 17 morts pour en arriver là ?

Les Juifs de France se sont mobilisés depuis Copernic en 1980 pour assurer leur sécurité en créant le SPCJ. Les institutions juives et internautes ont averti les autorités sur la dangerosité des paroles de Dieudonné, Soral et des imams prêcheurs de haine djihadistes dans les mosquées, les réseaux sociaux et les chaines de TV en Arabe.

Feu de paille ou décisions pérennes ? Le discours de la lutte implacable contre l’antisémitisme nous est ressassé à chaque attentat, à chaque lieu de culte ou commerce attaqué. Ras le Bol, les actes doivent cette fois durer plus de temps que le buzz médiatique.

Les territoires perdus de la République à reconquérir

Cet ouvrage collectif paru en Mars 2002 décrivait la situation de l’antisémitisme dans le milieu scolaire. Qu’ont fait les gouvernements successifs depuis ? Beaucoup de paroles, peu d’actes.

Le diagnostic est connu, on nivelle la laïcité par le bas en évitant ou interdisant de parler de la Shoah, d’aller dans des piscines mixtes ou les sapins et crèches de Noel.

L’Islamisme radical est un mouvement sectaire qui avance à visage découvert. Petit à petit, il grignote les libertés démocratiques et religieuses pour imposer sa vision d’un islam dur, mais non pur.

Former les imams, ouvrir les écoles et les mosquées à la démocratie et à la tolérance, parler des autres religions, il n’y a pas de scoop. Ces actions sont connues et peu pratiquées, la majorité des musulmans se tait devant les menaces des islamistes ultra-radicaux.

Le CFCM est une coquille vide, incapable de prendre les rênes d’un islam de France et d’en expurger les prêcheurs djihadistes.

La Palestine est l’arbre qui cache la forêt des massacres de Daesh, Al Qaida et autres au Moyen-Orient et en Afrique. On l’a bien vu en Juillet dernier avec les cris de morts aux juifs dans les rues de Paris. Où sont les grandes manifestations musulmanes contre Daesh et Al Qaida ?

Le gouvernement doit être fort et ne pas se soucier des voix des 10 % de la population pour combattre le terrorisme et l’antisémitisme d’une fraction minoritaire et activiste des musulmans vivant en France.

Et là est le danger, si Valls n’applique pas des mesures efficaces et rapides, d’un côté le Pen engrangera des milliers de voix en critiquant la faiblesse des politiciens UMPS, et de l’autre côté, les islamistes radicaux et intégristes iront encore plus loin en voyant la peur des autorités à les bloquer.

La Peste ou le Choléra….