L’empire et les Cinq Rois, le nouveau livre de Bernard-Henri Lévy, est un livre offrant le point de vue d’un écrivain et d’un philosophe engagé qui a consacré sa vie à parcourir le monde au coeur des théâtres humains les plus tragiques de notre histoire contemporaine.

L’Empire et les Cinq Rois développe les principes d’une nouvelle “géophilosophie” à partir d’un événement majeur passé inaperçu, ou sous silence, au sein des chancelleries : l’abandon des Kurdes d’Irak à leur sort après le référendum historique qui avait pourtant consacré, dans les urnes, leur espoir d’indépendance.

Partant de ce fait concret aussi cynique que dramatique, Bernard-Henri Lévy, grand témoin et observateur de cette ligne de front, passe au scalpel de ses fulgurances littéraires et philosophiques les mouvements géopolitiques de fond de la planète via le prisme de ce “symptôme” kurde, alors que l’engagement total Peshmergas dans la lutte contre l’Etat Islamique fut décisif pour contenir l’épicentre du terrorisme mondial ayant ravagé toutes les démocraties ces dernières années.

Repli de l’Occident, résurgence de vieux empires déchus et de régimes autoritaires (perse, turc, chinois, russe, et arabe) partis à la reconquête de leur gloire passée, nouveau positionnement des USA, rôle de l’Europe ou d’Israël, lutte contre l’Islam radical, montée d’un « nouvel » antisémitisme, responsabilité des hébergeurs numériques dans la diffusion de la haine de l’Autre : autant de sujets traités dans ce livre à la portée universelle.

L’Empire et les Cinq Rois est un livre rare au coeur des dynamiques mondiales à l’heure de l’illusion d’une humanité numérique et de la sacralisation de la transparence digitale portées dangereusement par les géants d’internet.

Que reste-t-il de nous, qu’avons-nous à faire de nos valeurs et de nos combats pour la liberté, l’égalité et la fraternité dans un monde qui se redessine pour le pire, ou, avant qu’il ne soit trop tard, le meilleur ?