Laurent Fabius réclame, dans un projet de texte déposé vendredi dernier au siège de l’ONU à New York, l’envoi d’observateurs internationaux sur le mont du Temple à Jérusalem.

Ceux-ci auraient pour mission de s’assurer que le statu quo est bien respecté ou d’en recenser les éventuelles violations…

MAIS POUR QUI SE PREND-IL ? 

Les croisades sont loin, très loin derrière nous monsieur le Ministre !

Depuis, nous avons reconquis de haute lutte notre pays et Jérusalem, sa capitale éternelle et indivisible !

PERSONNE N’EST PLUS EN DROIT DE NOUS IMPOSER QUOI OU QUI QUE CE SOIT SUR NOTRE PROPRE SOL !!!

Laurent Fabius ne sait plus quoi faire pour atteindre son double objectif de faire exister la France dans cette région tout en maintenant sa politique pro-arabe.

Ce qu’il oublie trop souvent, c’est que ces deux objectifs sont totalement inconciliables et que comme la dernière fois qu’il a voulu proposer une résolution au conseil de sécurité, il va encore lamentablement se planter et ridiculiser la France…une fois de plus…

Mais d’où vient cette manie qu’ont les dirigeants de la communauté internationale de sans cesse s’occuper de nos affaires ?

N’ont-ils pas dans le chaos planétaire actuel d’autres sujets de préoccupation qu’une esplanade squattée par des fanatiques professionnels, formés à agresser et invectiver bruyamment les juifs se rendant sur le lieu le plus saint de notre religion ?

Monsieur Fabius est-il à ce point naïf qu’il ne puisse déterminer la duplicité et l’instrumentalisation avérée d’un Abou Mazen pris à plusieurs reprises en flagrant délit de mensonges sur ce dossier ?

Les services du ministère qu’il dirige ont-ils si peu de dossiers en cours qu’il attribue à celui-ci une place capitale ?

Et pendant ce temps, l’Allemagne d’Angela Merkel continue à diriger la France à distance et à lui dicter sa politique migratoire selon son bon vouloir et en protégeant ses propres intérêts…

C’est bien monsieur Fabius, continuez à faire étalage de votre sens des priorités, les français apprécierons…

Mais n’imaginez surtout pas pouvoir vous ingérer dans notre politique intérieur, cela équivaudrait à ramer sur du béton avec des pagaies en carton !!! 

ISRAËL EST UN PAYS SOUVERAIN QUI PREND SEUL SES DÉCISIONS EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ, QUE CELA VOUS PLAISE OU NON !!!