Vous avez déjà entendu parler d’Oromia ? Honnêtement, moi pas… En tout cas pas jusqu’à hier lorsque, passant dans le sud de Tel Aviv, j’ai vu une quarantaine d’hommes et de femmes qui manifestaient devant l’Ambassade d’Ethiopie. J’ai donc discuté avec des manifestants et fait quelques recherches sur Internet pour en savoir plus.

OROMO telaviv

Oromo – community (Crédit : Chloé Perla Portheault)

J’ai appris qu’Oromo est la plus vaste région d’Ethiopie dont l’ethnie représente 40% de la population du pays. Les personnes qui manifestaient hier matin à Tel Aviv sont issues de cette région.

L’un des manifestants me parle du « Master-Plan », un plan d’expansion de la capitale Addis-Abeba qui serait à l’origine des récentes discordes.

Le gouvernement éthiopien aurait commencé cette expansion jusqu’en territoire Oromo sans consulter le gouvernement autonome de la région.

De plus, ce programme d’agrandissement se fera au dépend des agriculteurs locaux qui risquent d’être expulsés de leurs terres. Suite à cela, des manifestations d’opposition ont été organisées dans les universités d’Oromia. Ces manifestations ont dégénéré et l’armée a ouvert le feu sur les étudiants.

D’après les manifestants de Tel Aviv, les Oromos sont depuis longtemps victimes de discrimination et les journaux éthiopiens ne parlent presque pas des récents évènements qui ont pourtant fait plusieurs morts et des dizaines de blessés parmi les étudiants. Aussi, les membres de la diaspora tentent de soutenir leur communauté en organisant des manifestations et en essayant de faire connaitre l’actuelle situation à travers le monde, espérant recevoir un peu plus de cette couverture médiatique tant disputée.

Voilà pourquoi la communauté d’Oromo en Israël (Israel OROMO community) manifestait hier devant l’ambassade d’Ethiopie en criant « Arrêtez de tuer nos étudiants ! » « Que fait l’ONU ? » « Nous voulons la Justice en Oromia et la démocratie en Ethiopie ! »

Oromo - community

Oromo – community (Crédit : Chloé Perla Portheault)