Antoine Silber, de son vrai nom Antoine Silberfeld, a été journaliste au Point, au Nouvel Observateur, à l’Express et à ELLE avant de publier trois romans (de l’ordre de l’auto-fiction) : »Le Silence de ma mère » en 2011, « Les Cyprès de Patmos » en 2014 et le dernier « Ton père pour la vie « en septembre 2015.

Pour ce dernier ouvrage, Jerome Garcin y a consacré une page du Nouvel Observateur. Le Monde des Livres a jugé qu’il était : « magnifiquement écrit ». Et le Figaro Littéraire parle « d’un texte plein d’émotion et d’humour. »

Selon l’écrivain : « J’ai le sentiment d’être l’héritier du peuple juif, comme dirait Delphine Horvilleur, est juif celui qui est assez cinglé pour dire qu’il est juif »