En visite au Liban depuis lundi, le ministre français des Affaires étrangères a rencontré le député libanais Ali Fayyad ainsi que le dirigeant des relations internationales du Hezbollah Ammar al-Musawi, tous deux représentants de la branche politique du prétendu Parti de Dieu, organisation inscrite sur la liste des groupes terroristes de l’Union européenne !!!

Jean-Marc Ayrault aurait-il rencontré la branche politique de Daesh?!

Soyons cohérents !

Le Hezbollah est responsable de la mort de 58 parachutistes français lors du l’attentat du Drakkar le 23 octobre 1983.

Le Hezbollah est responsable de la prise d’otages de trois Français en 1985 à Beyrouth.

Sans parler des dizaines de civils israéliens et libanais assassinés et impliqués militairement aux côtés des forces de Bachar Al-Assad, le boucher de Damas, responsable de la mort de plus de 200 000 civils syriens.

Si nous sommes prêts à dialoguer avec un groupe terroriste, qu’il soit sunnite ou chiite, nous avons d’avance perdu la guerre contre le terrorisme.

Ouvrons enfin les yeux! Vaincre le djihadisme, c’est le combattre sans concession. Aucune!

Même si ce n’est pas de sa compétence directe, j’ai interpelé ce matin directement le ministre de l’Intérieur, devant une quinzaine de parlementaires, dans le cadre d’une rencontre Place Beauvau sur le rapport de la commission d’enquête sur les attentats de Paris et de la lutte contre le terrorisme, pour lui faire part de mon indignation.

Même si je n’ai pas eu de réponse claire, le ministre a écouté avec attention et j’ai senti de la compréhension.

Comment vaincre le terrorisme si nous renonçons à nos valeurs ?

Je n’accepterai jamais que la République plie face à ses ennemis !