Selon toute vraisemblance, l’Etat d’Israël est l’Etat du peuple juif ! La résolution 181 de l’Onu de novembre 1947, la déclaration d’indépendance du 14 mai 1948 et une majorité de la population de confession juive concourent à établir cette réalité.

Pour quelles raisons donc se fait sentir le besoin, aux yeux de beaucoup de nationaux, d’inscrire dans la loi qu’Israël est l’état du peuple juif ?

Pour mieux appréhender le sujet une comparaison devient nécessaire !

Depuis des centaines d’hivers les peuples européens fêtent Noël. Les sapins décorés et les crèches sont de sorties à chaque fin d’année. Une réjouissance, certes religieuse, mais qui avait la particularité d’enchanter la vision de chacun.

Un rite qui, depuis quelques années, subit les assauts d’un laïcisme forcené mais également celui de l’Islam.

Depuis le Noël de 1988 Philippe de Villiers, Président du Conseil général de la Vendée, installe dans le hall de celui-ci un sapin et une crèche pour les enfants orphelins. Habitude qui a perduré bien après son départ de la présidence.

Début décembre 2014, le tribunal administratif a interdit cette installation au nom de la ‘’neutralité des lieux publics’’.

L’école maternelle du Grand-Clos, à Montargis dans le Loiret, a déprogrammé la visite du Père Noël à la demande de parents musulmans. « Chaque année, des familles menacent de boycotter l’école, le jour de la visite du Père Noël » a déclaré l’adjoint au maire de Montargis.

Il semble donc que cette année, ils ont gagné, la directrice de l’école a cédé.

On pourrait multiplier les exemples démontrant que la France, parmi d’autres pays européens, perd sa culture, sa tradition et ses valeurs. Si en 1905 la loi sur la laïcité se comprenait aisément, aujourd’hui elle sert de levier à la perte du pays.

Les Français si fiers de leur patrie se reconnaissent de moins en moins en elle de nos jours.

Beaucoup la quittent, notamment de nombreux Juifs immigrant vers Israël.

Celui-ci, de surcroît, est le seul refuge du peuple juif à travers la planète. Laisser, en conséquence, les droits de l’homme supplanter les droits de la société israélienne amènera cette jeune nation à n’être plus qu’une copie européenne et le peuple juif à devenir de nouveau apatride.

L’inscription dans la loi qu’Israël est l’Etat du peuple juif interdira de fait aux droits de l’hommistes de transformer celui-ci lentement mais surement en un état de tous ses citoyens.

Ce dont rêvent les ’’Palestiniens’’ si avides de ‘’Paix’’ !