Il faut contrer la propagande arabo-palestinienne, tout le monde le dit, mais on a l’impression que cela n’a aucun effet sur les responsables israeliens et les juifs où qu’ils vivent dans le monde.

Tout le monde sait que les écrits et les paroles préparent le terrain, « Mein Kempf » avait préparé le terrain, ce livre n’était pas le seul, bien d’autres antisémites avaient précédé Hitler, quand les esprits furent bien atteints par ce cancer qu’est l’antisémitisme, tout devint possible, partout les crimes anti-juifs purent commencer.

Au niveau militaire je ne me fais aucun soucis, Israël ne risque pas grand-chose, tout pays qui l’attaquerait ne risquerait pas moins que de signer sa disparition, surtout si cette attaque était nucléaire.

Il faudrait à présent penser à investir grandement dans tous les « outils » de communication, Israël sait comment s’y prendre, il ne manque que la volonté politique et surtout une prise de conscience, qu’à plus ou moins brève échéance, c’est le plus grand danger qui menace le pays.

Aujourd’hui Israël bénéficie principalement du soutien des USA mais davantage du Parti Republicain que de celui des Démocrates, si demain ceux-ci revenaient au pouvoir, il n’est pas du tout certain qu’ils seraient aussi bienveillants que ne l’est aujourd’hui la majorité et le Président actuel.

Il faut se préparer à un changement progressif et certain de la politique américaine, il ne sera pas radical mais mettra Israël dans une position bien plus difficile a gérer.

Cela fait déjà plusieurs années que dans les Campus des Universités américaines, il n’est pas bien vu de se dire « sioniste », la propagande arabe et le mouvement BDS s’approprie la parole et la défense des seuls palestiniens, si on ajoute les mouvements et associations noires « anti-racistes » qui prennent la même voie, cela va devenir très risqué pour les jeunes etudiants juifs ou pas, de réagir et de contrer toute cette propagande.

Il ne faut plus compter que sur les grandes associations américaines comme l’AIPAC qui sont aujourd’hui encore très puissantes, elles ne sont pas très actives auprès de ceux qui seront demain, les élites et les futurs dirigeants politiques du pays, il faut investir dans les organisations de jeunes juifs et non-juifs américains et des étudiants en particulier, cela vaut aussi pour tous les autres pays touchés par la désinformation et la propagande arabe, digne des nazis.

Israël a certes beaucoup de soucis divers, certains flagrants, elle sait les gérer, je crains qu’elle ne prenne pas assez au serieux celui dont je fais état, il faut pourtant bien l’appréhender avant qu’il ne soit trop tard, le mal ronge déjà.