La population mondiale atteint déjà 7.5 milliards et s’accroit de 90 millions par année. Cet accroissement rapide et la paupérisation entraînée par les catastrophes naturelles, le dérèglement climatique et la désertification rend la recherche de nouvelles sources d’alimentation relativement faciles à développer crucial.

Une des voies possibles permettant de fournir en quantité des sources d’alimentation et la culture intensive de poissons et d’algues riches en protéines.

Le Professeur Berta Levavi-Sivan de l’Université Hébraïque de Jérusalem a développé un procédé permettant d’augmenter de 25% la récolte de poissons dans les mêmes conditions d’aquaculture pratiquées jusqu’à ce jour ; ce résultat est obtenu grâce au rajout d’inhibiteurs de la reproduction des poissons, action qui se fait au détriment de leur développement.

Israël indépendamment de cette dernière innovation a développé des technologies extrêmement efficaces pour la culture intensive des poissons destines à l’alimentation humaine dans des eaux douces, des eaux saumâtres et des eaux de mer.

Ces efforts de développement sont soutenus en permanence par des investissements importants dans la Recherche-Développement.

Dans le domaine de la culture intensive des algues, Israël est devenue une puissance mondiale grâce à ses innovations et à son know-how.