Alors comme ça il y a une investigation sur les crimes de guerre commis par Israël à Gaza ?

Faux.

Tandis que la réponse de l’administration Israélienne est le mélange habituel de victimisation, d’agressivité passive, et de diffamation, la Knesset n’est pas la seule à réitérer ce malentendu quant à la commission.

Le grand public (internationalement) semble aussi croire que cette commission est une investigation dans les crimes de guerre israéliens, l’Internet foisonne de gens applaudissant le courage de la commission et les Nations unies de fustiger Israël.

De l’autre côté le Hamas, lui, accueille la commission à bras ouverts, croyant à tort, qu’elle est la pour valider son rôle comme champion de la résistance, victime sans défense de l’occupation Israélienne.

Vous avez tout faux, tous: les “hawks” israéliens, les crétins internationaux, et les fondamentalistes islamiques.

Il y a une investigation en cours de préparation, sur les crimes de guerre et abus de droits de l’homme commis a Gaza et en Cisjordanie, autant par Israël, que par les diverses factions palestiniennes.

Les médias et le gouvernement israélien, sans surprise, se concentrent exclusivement sur le parti pris contre Israël que représenterait théoriquement la commission, de par son existence en tant que telle, et sa composition, par exemple la très chic, mais bien plus importante, la très qualifiée Amal Alamuddin, qui soyons honnête, a surement été choisie par les Nations unies autant pour ses compétences que pour sa visibilité en tant que fiancée de George Clooney.

Mme Alamuddin a respectueusement refusé l’offre de l’UNHRC, et a été remplacée par l’ancienne juge de la Cour Suprême de l’état de New York, Mme. Mary McGowan Davis, maintenant basée a Paris.

D’autres attaques ont été lancées à l’égard de William Schabas et de Doudou Diene, tous deux experts internationalement reconnus. (Je vous en prie, allez faire votre propre recherche, vérifiez leurs rapports, leur historique, et faites vous une opinion)

Mr. Diene est accusé, comme il l’a été par le passé d’être pro-islamiste pour avoir fait des critiques cinglantes sur la montée de l’islamophobie en Occident.

Mis a part le fait que Oui, l’Islamophobie monte en Occident, Mr. Diene a également critiqué le regain d’antisémitisme internationalement, ci-dessous la partie du texte pertinente:

L’antisémitisme non seulement s’enracine, sous le mode du silence et du négationnisme, dans ses terres historiques d’origine de l’Europe mais, nourri par une lecture ethnique du conflit israélo-palestinien dans certains milieux, se développe dans des régions du monde qui n’ont aucune tradition de l’antisémitisme.”

Qui plus est, Mr. Diene est aussi un des plus proches amis et collaborateurs de feu Andre Chouraqui (Vice Maire de Jérusalem durant la Guerre de Six Jours).

Je ne connais pas beaucoup d’islamistes, aucun en fait d’ailleurs, mais je doute qu’ils taillent le bout de gras avec des sionistes qui ont géré Jérusalem durant la Guerre de Six Jours, qui étaient proches conseillers de Ben Gurion sur l’intégration des juifs de pays musulmans en Israël, et qui faisaient partie de l’Organisation Sioniste Mondiale.

Je suggère à Hillel Neuer de UN Watch, dont l’honnêteté intellectuelle est douteuse, mais dont les divagations sont confirmées, soit de vérifier ce que ces stagiaires tweet en son nom, ou qu’il trouve quelqu’un de plus compétent pour faire son travail. En attendant il ridiculise UN Watch et Israël.

Dans tous les cas, attaquer un Rapporteur pour ses critique, c’est ne pas comprendre ce a quoi sert une commission d’investigation.

Désolé Bibi, désolé Khaled, mais le HRC n’est pas la pour vous masser les épaules, mais pour découvrir ce que vous essayez de cacher.

Ils vous appelèrent des menteurs, des hypocrites et des criminels la ou c’est mérité, et reconnaîtront vos efforts pour mitiger l’impact du conflit, et protéger les civils la où vous le méritez.

Ceci n’est pas une journée où on amène son papa l’école pour expliquer à ses camarades ce que c’est d’être pompier, ce n’est pas vous qui vous vendez, ce sont les autres qui vous évaluent.

William Schabas reçoit le plus de critiques, et ce directement depuis le bureau du Premier Ministre, car bien entendu qui critique Netanyahu est anti-Israël, et un juif antisémite, cela est horriblement évident.

William Schabas n’a pas accusé Netanyahu d’être “la plus grande menace contre Israël”, il se moquait de Bibi accusant Goldstone (auteur du rapport de 2010 sur Operation Cast Lead) d’être “l’une des plus grandes menacent contre Israël”.

A moins bien entendu que vous soyez d’accord, et pensez que l’auteur d’un rapport est une plus grande menace pour Israël que les véritables menaces qui pésent sur Israël.

Si cela est le cas, alors s’il vous plaît, arrêtez de lire cette opinion immédiatement et ne perdez pas votre temps à commenter dessus.

Qui plus est, William Schabas a fait l’une des déclarations les plus objectives quant aux crimes de guerre en relation à Cast Lead, une citation prise directement dans le Times of Israël. Je regrette, je n’ai pas pu trouver une traduction française:

In 2010, Schabas said in an interview that, although he supports the Goldstone Report, the crimes committed during Operation Cast Lead were not on the same scale as more serious violations elsewhere in the world.

“I think that when we look at all the crimes committed in Gaza during the conflict at the end of 2008-2009, we find that they are probably not — on a Richter scale of atrocity — at the top,” claimed Schabas.

“And there are many places in the world where worse crimes have been committed. Sri Lanka, for example, in March or April of 2009 was much more serious in terms of the atrocities and loss of life that was committed. So there is a tendency, I believe, for us to think that Gaza was the worst crime.”

Schabas continued: “And so, we mix our dissatisfaction with the situation of the Palestinian people in Gaza and the West Bank, where we have this terrible wall that has been built; and the settlements, which continue being built even if Obama has told Netanyahu to stop. And certainly all these are a violation of international law and absolutely unacceptable.

“So we mix the issues of self-determination with the very specific war crimes committed in December and January, which were obviously serious but are not on the same scale as the war crimes that are being committed in Afghanistan, or were committed in Sri Lanka, and so on.”

Est ce que cela vous parait le discours d’un être vil, assoiffé de sang et obnubilé par la destruction du Troisième Temple ?

A quel moment est ce qu’on arrête la mauvaise foi ? A quel moment est ce que des gens parfaitement intelligents autrement arrêtent de réfléchir comme des singes en jetant du caca à tout va et de sauter quand on leur dit grenouille ?

Je pourrais continuer pendant des jours, mais il suffit de dire que crier au loup ne vous fait paraitre que plus coupable, et que de se réjouir de la venue de la commission donne l’impression que vous cachez quelque chose (comme des lance-rocquettes dans des écoles par exemple).

Le rapport Goldstone avait fait l’objet de critiques internationales assez sévères après que Goldstone (la troisième plus grande menace contre Israël) ait retiré ses déclarations, disant que le rapport était biaisé.

Les commentaires de Schabas ci-dessus, semblent indiquer au contraire qu’il est conscient qu’il y a un parti pris dans la manière dont le conflit est interprété et représenté, et qu’il y a donc un besoin accru d’objectivité de la part des rapporteurs.

Alors tout le monde, buvez un thé, et détendez vous.

La commission aura lieu que vous le vouliez ou non, les rapporteurs sont choisis pour leur excellence que cela vous plaise ou non, et ils essayeront de faire le travail le plus objectif et impartial possible, mais cela n’est possible que si vous coopérez, ce qui selon Mrs. McGowan Davis, ne fut pas le cas, ni pour le Hamas, ni pour Israël en 2009.

Il est temps d’assumer la responsabilité de ses actions. Tous les deux.