Ingrats !

À Gaza, on brûle le drapeau français, on attaque le service culturel français, et on menace les français d’égorgement …

Donc :

À Laurent Fabius qui dénonce haut et fort l’offensive israélienne « meurtrière » sur Gaza, le Hamas ne lui dit pas merci ?

À Jack Lang qui ne peut cacher son amour pour le monde arabe, le Hamas ne lui dit pas merci ?

À Edwy Plénel et sa clique de Médiapart, diffuseurs de la haine d’Israël, le Hamas ne leur dit pas merci ?

Au Maire PCF de Bezons, grand nostalgique des crimes staliniens, et qui rend hommage aux terroristes islamistes palestiniens dont les mains baignent encore dans le sang, le Hamas ne lui dit pars merci ?

À l’AFP initialement Agence France presse transformée en Agence Franco-palestinienne, dont chaque dépêche dégouline de compassion aussi larmoyante que mensongère, précieux outil de la propagande du Hamas, celui-ci ne lui dit pas merci ?

À tous ces gentils petits manifestants qui ont crié mort aux Juifs cet été à Paris et fait l’apologie du Hamas, celui-ci ne leur dit pas merci ?

À la France qui a voté en faveur de la Palestine à l’ONU, le Hamas ne lui dit pas merci ?

Que d’ingratitude !

Ne te fie pas à l’amitié des bouffons, dit le dicton… Cela ne mérite-t-il pas réflexion ?