Il est des hôtels qui portent une histoire, mais dont pourtant – même en y séjournant – nous nous sentons exclus, et pour cause. L’événement est passé, il ne reste plus que les murs inertes et silencieux.

Et il y a des établissements, dont cet hôtel EDEN de Jérusalem, qui vous enveloppent immédiatement dans leur chaleur, à peine le seuil du portail franchi. Vous n’avez encore rencontré personne. Vous n’avez pas encore fini de traverser la cour-jardin jusqu’à la réception qu’un sentiment de retour « chez soi » vous accompagne.

Vous en êtes pourtant certain, jamais vous n’êtes encore venu dans cet hôtel.
 Est-ce l’arrivée dans ce quartier (Talpiot / Arnona) résidentiel et ancien qui en est en partie la cause, vous ne saurez vous l’expliquer. Mais le sentiment familier rassurant vous accompagne, de votre sortie de voiture ou de bus à l’accueil de l’hôtel.

Quelle que soit l’heure de votre arrivée, l’accueil que vous recevrez sera toujours aimable et bienveillant. Nous avons pu le vérifier lors de nos différents séjours, car comme vous pouvez l’imaginer, nous y revenons souvent. 

Vous voila arrivé dans le hall de ce petit immeuble de 4 niveaux, dont le rez-de-chaussée intérieur héberge la réception, le salon, et le café/restaurant.

C’est ici que vous seront remises les clefs de votre logement, que se prennent les petits déjeuners, ou que vous pouvez vous poser pour lire un journal, consulter un plan, prendre un encas, voir une expo, attendre un taxi, etc.…

Mais vous pouvez tout aussi bien faire à peu près tout ça … dans la cour jardin !
 Savez-vous que ce petit hôtel de 24 chambres dont 6 suites avec balcon, sur 3 niveaux avec ascenseur, né il y à peine 6 ans hébergeait de vénérables pensionnaires jusqu’en 2010 ?

Les occupants de la maison de retraite appréciaient eux aussi la sérénité et la verdure des environs tout en étant à moins de 5 minutes à pied de services (supermarché, restaurants, cafés, magasins, salons de thé …) et commodités de transports (nombreuses lignes de bus pour partout dans Jérusalem et les environs). Mais aussi de centres d’intérêts (entre 10 et 15 minutes à pied sans se presser) comme la Tayelet, une promenade panoramique unique pour visiter tout Jérusalem d’un seul coup d’œil.

La Tahana, l’ancienne gare de chemin de fer, qui comme celle de Tel Aviv, réaménagée en petit village, permet de goûter à toutes les spécialités d’Israël et d’ailleurs, de s’équiper de souvenirs intelligents, ou de distraire les enfants, et les plus grands.

De la Tahana d’autres quartiers pittoresques vous tendent les bras, comme ceux de Baka, ou de la Mochava Guermanit à l’atmosphère unique également.
Pour info : Au départ de la Tahana, la municipalité a mis en place des navettes gratuites pour la vieille ville de 8h du matin à 20h le soir !



Mais revenons à notre hôtel: Si les chambres, la cour / jardin, mais surtout les balcons des appartements ne vous facilitent pas l’envie d’en sortir, faites tout de même l’effort. Car la ville et ses environs méritent votre visite. Vous êtes venus pour rendre hommage à vos anciens, faire un vœu au Kotel, parcourir le shuk de Mahané Yehuda, visiter des musées ou des lieux de mémoire, et vous venez de découvrir qu’on peut également y prendre du bon temps.

Ce n’est pas l’idée que vous faisiez de Jérusalem, et pourtant !



L’hôtel se prête remarquablement à des séjours en famille ou en petits groupes à partir duquel il vous sera facile de vous organiser un séjour d’exception. Ne vous prenez surtout pas la tête avant votre départ depuis la France, Line, la directrice de l’hôtel peut vous faciliter à peu près tout ce dont vous aurez besoin, tel que taxi, guide ou minibus pour la ville, l’aéroport ou la mer Morte (via Massada, Ein Guedi, etc…).

Les prix, sont on ne peut plus raisonnables pour Jérusalem et Israël, puisque les chambres de 2 à 3 ou 4 personnes valent entre 100 et 220 $ environ, petits déjeuners inclus.
Sachez que la Cashrout de l’hôtel est supervisée par Aharon Leibovitz (rabbin de rite orthodoxe, bien connu), et que si vous souhaitez un Shabbat dans les règles, des repas chauds peuvent vous être apportés dans la salle du rez de chaussée ou un coin spécifique peut vous être aménagé.

Les synagogues ne manquent pas dans les environs vous vous en doutez, pour les plus pratiquants.

Voila. Tout ou presque vous a été dit. Il ne vous reste plus qu’à réserver votre vol, et faire par vous-même de nouvelles découvertes de cet étonnant et merveilleux pays.


Bon séjour en Israël.