Ce soir à 16h, au mémorial de la Shoah, 17 rue Geoffroy l’Asnier, aura lieu la cérémonie du souvenir commémorant le 72eme anniversaire du soulèvement du Ghetto de Varsovie

Je vous invite à vous y rendre nombreux afin d’honorer la mémoire de ceux qui le 16 janvier 1943, abandonnés de tous, ont choisi de se battre et de mourir les armes à la main plutôt que de vivre humiliés et déshumanisés.

Des 450 000 juifs enfermés dans le ghetto, ils ne sont plus que 71000, en ce mois de janvier 1943, à ne pas avoir encore été déporté vers les camps d’extermination.

L’Union Militaire Juive, l’Organisation Juive de Combat et l’Armée Intérieure Polonaise décident de s’opposer à la toute puissante armée allemande et prennent le contrôle du Ghetto.

Dans les premiers jours, ils sont à peine plus de 500, âgés de 13 à 22 ans, à refuser cette fatalité et à oser l’impensable.

Ils sont quelques centaines à choisir de relever la tête dans un combat perdu d’avance qui restera, à jamais, dans l’Histoire.

Quelques Juifs, caricaturés, par la propagande nazie, comme des sous hommes nuisibles, incapables de se défendre que l’on peut conduire à l’abattoir tels des animaux.

Quelques jeunes juifs, qui s’organisent et résistent, malgré la faim et la soif, à la toute puissante armée du 3eme Reich.

Des jeunes juifs rejoins par des milliers d’autres qui retrouvaient alors leur dignité.

Des Juifs qui font reculer les troupes allemandes persuadées que 3 jours suffiraient à écraser la rébellion.

Le 19 Avril 43, les forces allemandes entrent dans le ghetto et se retrouvent face à ces résistants juifs bien décidés à ne pas céder.

Face à l’arrogance nazie et à son armement puissant, les jeunes juifs ne sont armés que de pistolets, de quelques grenades et cocktail Molotov improvisés.

Face à la Haine, la Volonté de Vivre et le refus de capituler.

Le 16 mai 1943, après 4 semaines d’une résistance héroïque, le ghetto tombe !

7000 juifs ont péri pendant les combats et 6000 autres sont brulés et gazés durant la destruction totale du ghetto.

13000 juifs dont l’Histoire restera à jamais dans nos mémoires.

13000 juifs qui ont montré au monde, que dans les ténèbres et face à la soumission, l’Homme peut toujours briser ses chaînes et le silence.

13000 juifs dont les noms et l’Histoire seront, à jamais, pour le peuple juif le symbole de la résistance.

13000 juifs dont nous sommes les enfants.

13000 juifs, parmi les 6 millions d’exterminés qui aujourd’hui seraient fiers de voir l’Etat Juif d’ Israël et l’Armée Juive: Tsahal

Afin de les honorer, venez nombreux au mémorial car, ce soir, leurs âmes seront là, debout et fières.