חזק ! חזק !  ונתחזק‌

Cette injonction multimillénaire, pour marquer la conclusion de l’un des cinq Livres de la Torah, et le commencement du Livre suivant, a retentie ce Chabbat Hazzack avec un écho et une émotion particulières à travers toutes les Shouls du monde.

Ce cri partagé transcende l’espace et le temps pour secourir et encourager nos Frères, nos Soldats, nos Enfants et nous même !

Le secret de cette réussite ?

Comme au moment de Matan Torah, le Don de la Tora nous sommes tous unis…

Comme un seul Homme, d’un seul Cœur (1) toutes nos pensées, prières et actions étaient, sont et seront tournées vers HM pour implorer sa Bonté, protéger tous les Béné-Israël et libérer le monde de cet Exil amer.

Par un effet de la Divine Providence, ce Chabat Hazzack, est venu sublimer l’élan de solidarité et d’unité (2) qui anime notre peuple en ces temps de guerre en Terre Sainte et de guérilla urbaine dans nombre de pays réputés « civilisés ».

Face à cette fièvre enragée de destruction à l’encontre de notre Terre et de nos frères, la Torah nous délivre son message de Paix : l’Unité, la Hardout du Peuple d’Israël.

Maïmonide précise : « La Torah ne fut donnée que pour instaurer la paix dans le monde. » (Michné Torah, lois de ‘Hannouca 4, 14, d’après Guittin 59, b).

Comme un seul Homme, d’un seul Cœur, jamais autant d’actions individuelles et collectives de soutiens et d’entraides n’avaient vu le jour (2). Les témoignages fusent de toutes parts et, force est de constater, que malgré la détresse et la terreur, malgré nos enfants et soldats assassinés, malgré cette haine qui se déverse librement dans nos rues et sur nos écrans, malgré la complaisance de certains États et Institutions, nous vivons un miracle renouvelé à chaque instant.

Nous vivons autant de miracles que de vies préservées, nous vivons autant de miracles que de roquettes déviées, nous vivons autant de miracles que de solidarités partagées et certainement, la plus grande partie de ces miracles nous reste dissimulée…

 

Comme un seul Homme, d’un seul Cœur, nous avons le Devoir, je dirais même l’honnêteté et l’Obligation, de reconnaître cet état de Grâce, de remercier publiquement notre Créateur, de diffuser aux Nations cette reconnaissance d’un Peuple envers son Créateur.

Léhavdil, même nos pires ennemis, les terroristes du Hamas, ont reconnus publiquement que c’est la Main d’HM qui dévie leurs roquettes de mort (3).

Et, tel Amalek, ce même Hamas persiste dans son œuvre de destruction suicidaire.

 

Comme un seul Homme, d’un seul Cœur, nous sommes troublés par les réactions irrationnelles de ces Etats dès qu’il s’agit, pour Israël, de se défendre pour sa survie, pour notre survie.

Nous sommes troublés par leur déni de reconnaitre l’Agresseur de l’Agressé !

Nous sommes troublés par leurs mensonges volontaires ou par omissions !

Nous sommes troublés par leurs indignations sélectives aux conséquences mortelles pour nos communautés !

Nous sommes troublés par leur indifférence aux massacres d’Arabo-Musulmans dès lors que ce sont d’autres arabo-Musulmans qui les perpétuent !

En fait, la seule réponse possible se trouve dans notre Héritage, la Torah, qui inclue tous les registres de réponse, y compris l’irrationnel.

Puisqu’Il est un Œil qui voit et une Oreille qui entend, c’est précisément dans le commentaire du premier mot de la Torah, dans ce Bérechit, Au Commencement, commenté par Rachi que se trouve la réponse à ce comportement irrationnel des nations :

Pentateuque Genèse ch. 1, v. 1, (Berechit – בראשית)

Ainsi, si les nations du monde viennent à dire à Israël : « Vous êtes des voleurs, vous avez conquis les terres des sept nations ! », on pourra leur répondre : « Toute la terre appartient au Saint béni soit-Il. C’est Lui qui l’a créée et Il l’a donnée à qui bon lui a semblé. (Cf. Yirmeya 27, 5). C’est par Sa volonté qu’Il les a données à ces peuples, et c’est par Sa volonté qu’Il les leur a reprises et qu’Il nous les a données ! » (Yalqout chim‘oni, Bo 187).

 

Dédié à la mémoire de nos enfants Gilad, Eyal, Naftali, de nos soldats et de tous nos chers disparus, que leur souvenir soit une bénédiction et précipite le dévoilement de Machiah très vite !

Ad MATAÏ, Yoav

 

(1)  (Pentateuque Exode ch. 19, v. 2, (Yitro – יתרו) commentaires de Rachi sur Chemot/Exode 19-2,3)

(2)  http://shmiraproject.com/  (créé depuis 2009, permet de devenir le garant et le Gardien d’un soldat par son engagement personnel dans la pratique des mitsvoth et des bonnes actions)

http://tehilimyahad.com/mr.jsp?r=GKp9KbA1V1   une chaine de Téhilim pour le mérite de nos soldats)

Distribution de Tefillines :

http://www.hassidout.org/sj/beth-habad/israel/77-hevron/40142-2014-07-16-09-36-26

http://www.youtube.com/watch?v=VUBYbJ92JaE

http://www.youtube.com/watch?v=lR0SBWHh20U

http://www.tefilinebank.fr/

(3)     “In a surprising interview with a Hamas representative on the global network CNN, the obvious question was asked: ‘After all, you claim that you have the best and most accurate missiles, so how can you then can not hurt almost anywhere in Israel?’ The Hamas representative quickly replied: ‘Our missiles are accurate and good, but the Name [i.e. God] of the Jews diverts eighty percent of the rockets we launch into uninhabited areas, and the remaining twenty percent are intercepted by the Iron Dome.”