Cette révolte populaire qui semble réagir comme un électron libre, sans montrer une direction bien précise hormis, le rejet quasi-total des institutions et de ses représentants traditionnels. On sympathise ou pas, mais il faut bien reconnaître que ce mouvement ressemble de plus en plus à une Jacquerie des humbles contre les nantis et les spéculateurs.

Tout le monde en prend pour son grade, le capitalisme a peut-être atteint ses limites, ou est peut être allé trop loin ! On peut se moquer des Français que De Gaulle considérait comme des veaux, n’empêche qu’ils ont décapité leurs souverains et mené au cours du 19 ème siècle nombre de révolutions qui firent tomber rois et empereur !

Dans la lutte que se livre la Macronie et les Gilets Jaunes, tous les coups semblent permis. Et bien sur voilà qu’on se lance des accusations relayée par les médias et les grands commentateurs des chaines TV plus ou moins inféodées à des groupes financiers qui en sont propriétaires. Dans ce maelström de fakes et vraies informations voici que l’antisémitisme est lancée à grand renfort d’insinuations perverses. Les Gilets Jaunes seraient infiltrés par l’extrême gauche et par l’extrême droite fasciste.

Personnellement, je suis de près sur les réseaux sociaux toute cette agitation. Il est exact que l’on y parle du passage de Macron chez Rothschild, de ses liens particuliers avec Attali et c’est peut être mal, mais c’est son histoire personnelle. La majorité des commentaires et revendications sont plutôt désorientés, et on ne relève pas particulièrement d’attaque raciste.

Par contre en fouillant, j’ai découvert qu’un site très actif et très bien construit cachait une officine négationniste et néonazie patente.

https://democratieparticipative.website/category/emissions/

Comment ce site qui relaie des commentaires, des articles et vidéos  favorables aux gilets jaune en façade, peut-il passer inaperçu ! Quand on creuse un tout petit peu… C’est un torchon de haine antisémite et 100% pro-nazi. On y voit des caricatures digne de « je suis partout » ou de l’expo « Le juif en France ». C’est à vomir, je vous laisse juger.

Permettez-moi de m’interroger : comment Facebook peut-il lui laisser accès à sa diffusion dans ses pages.

Bonne exploration du site accrochez-vous !