La récente attaque de l’organisation Ansar Bayt al-Maqdis dans le nord du Sinaï ne manque pas de nous laisser perplexes sur l’avenir de la région et plus particulièrement des conséquences pour Israël.

Je ne vais pas refaire l’info, tous les médias du monde ont décrit en long et en large, l’attaque meurtrière contre des postes de l’armée égyptienne dans le Sinaï. Sans tomber dans un cynisme malsain, je ne pense pas être le seul à me dire que finalement ce problème ne nous concerne pas et que l’Egypte doit faire le ménage chez elle. Certes, je partage la douleur des familles des victimes… scénario que nous ne connaissons que trop, nous Israéliens, et qui malheureusement génère rarement l’empathie de nos voisins.

J’aurai pu arrêter là mes réflexions et me concentrer sur des sujets plus personnels liés à des contingences quotidiennes. Pourtant, une sale petite bête me tournait dans le cerveau me disant que tout cela n’était pas clair, qu’il y avait du danger à nos portes et qu’il fallait comprendre d’où il venait si l’on voulait s’en prémunir.

Et c’est à ce moment là que j’ai, d’un coup, eu besoin d’une dose massive de paracétamol…

Avant tout, essayons de définir de qui nous parlons :

Ansar Baït al-Maqdis : Sunnites affiliés à l’Etat Islamique (je continuerai avec EI parce que c’est trop long à écrire à chaque fois et que cela va revenir souvent…). Ils sont répartis dans le Sinaï et se sont autoproclamé ‘La Province du Sinaï de l’EI’. Pour plus de pratique, nous parlerons d’eux en tant qu’EI.

Hamas : Sunnites, mouvement issu des Frères Musulmans que l’Egypte tente d’éradiquer. Règne en maître sur la Bande de Gaza.

Hezbollah : Chiites. Bras armé de l’Iran, soutien Bashar al-Assad et se bat contre l’EI et contre les rebelles syriens dans le nord du Golan.

Ezzdine al-Qassam : Branche armé jusqu’à présent contrôlé par le Hamas. Semble se rapprocher de l’EI et souhaite la reprise de la lutte armée contre Israël. D’autre groupuscules, plus petits sont dans la même mouvance.

Bon on va s’arrêter là pour les CV. Passons aux relations entre ces groupes.

L’EI et le Hamas ont de bonne relations en apparence du moins. Ils sont de même confession et s’entraident mutuellement. Le Hamas soigne les blessés de l’EI dans les hôpitaux de Gaza et l’EI sert de ‘cache d’armes’ pour le Hamas. Ces derniers en effet font la course au réarmement mais pour le moment stockent leurs armes dans le Sinaï, sous protection de l’EI. Et bien évidemment, même si Israël le sait, il ne peut bombarder le territoire égyptien au risque de provoquer une grosse dispute avec a-Sissi. Et pour le moment, l’Egypte n’a pas réussi à faire le job non plus. OK, donc c’est le grand amour entre le Hamas et l’EI…

Mais non, un peu de patience que diable ! Les groupuscules de la Bande de Gaza, sympathisant de l’EI, agacent profondément le Hamas qui sent le pouvoir total lui échapper. Ils sont incontrôlables ces chenapans et s’amusent à ‘roquetter’ Israël alors que les Hamas Big Boss tentent en secret de négocier une trêve avec Israël. Ouf… on va où là ? Alors aime ou aime pas ?

Là encore, patience… Ansar Bayt al-Maqdis, notre EI sinaïtique applique les instructions du Grand Calife. Normal car finalement c’est lui leur boss. Et pour ce saint homme, le Hamas ressemble à une bande de poltrons trop gras et plus préoccupés par leur enrichissement que par les règles de l’Islam… Qu’à cela ne tienne ! ‘On va dégager le Hamas de la Bande de Gaza, mettre une vraie loi islamique en place et dans un deuxième temps éliminer tous ces sionistes qui pourrissent notre terre’… Ah mais moi Hamas pas d’accord. On va pas lâcher la poule aux œufs d’or pour ces fous d’Allah.

Là, je sens que les relations amoureuses se refroidissent un peu… Et c’est pas fini dirait mon pote SFR…

Ismaïl Hanyeh envoie un émissaire, dans le plus grand secret, au Liban rencontrer… qui (je vous le donne en mille) ? Oui, bravo : Cheikh Hassan Nasrallah, big boss du Hezbollah et ennemi juré de l’EI. Et ils ont parlé de quoi ces frères ennemis/amis ? Des tractations secrètes pour une trêve longue durée avec Israël. Rien que ça… Bon Hamas et Hezbollah c’est un peu le scorpion et la tarentule. De base, ces deux là sont pas fait pour s’embrasser sur la bouche tous les matins sauf quand il s’agit de détruire un ennemi commun. Et jusque là, leur haine d’Israël les a beaucoup rapproché.

Oui mais là, on parle pas de guerre avec Israël mais de trêve avec Israël ! Help, je commence à couler… Envoyez les bouées… Ouf!

Tout ceci met en évidence deux grands concepts qui sont en train de faire exploser la région voire (n’ayons pas peur des mots) l’humanité toute entière.

Le premier est interne à l’Islam et dure depuis la mort du Prophète, c’est la lutte entre les Chiites et les Sunnites qui doit finir par déterminer qui aura la suprématie sur le monde musulman d’abord et sur le monde entier ensuite. Si la quasi totalité des musulmans ne savent même pas de quoi il retourne, les extrêmes des deux bords eux sont engagés dans une lutte à mort pour le poste de ‘Grand Patron’.

C’est dans cette optique qu’il faut voir les relations Hamas/Hezbollah. Le Hamas veut garder le pouvoir et rêve d’étendre son territoire jusqu’au Jourdain. Et l’EI vient justement court circuiter ce plan. Alors même si on est frères et idéologiquement (et religieusement) proches, on ne peut pas laisser l’EI manger la part du gâteau. Ce qui ne peut que plaire au Hezbollah, qui est lui-même engagé dans le même conflit.

C’est surtout l’Occident qui serre les fesses en ce moment car il commence à comprendre que les deux entités idéologiques infiltrent leur territoire à toute vitesse. Les uns et les autres financent des petites cellules qu’ils activent au gré de leurs délires psychédéliques.

Il faut aller vite, le temps presse. Alors chacun quadrille le monde et ‘embauche’ des candidats à la lutte armée contre le ‘Grand Satan Impérialiste’. Chacune des deux entités placent sur le terrain un maximum de pions, histoire de prendre un maximum de territoires, et déterminer qui des deux règnera sur la planète. Vous remarquerez qu’on est déjà pas mal engagés dans le processus… Brrrrrrr, cela me glace le sang !

Et c’est quoi la suite ?

La suite, c’est nous les amis ! La suite, c’est la guerre ultime, celle contre Israël au plan mystique. Oui c’est la guerre de l’Islam contre Dieu lui-même. C’est Gog ou Magog. Sans fanatisme religieux outrancier, force nous est de constater qu’Israël est sous Haute protection.

Non, je ne minimise pas le rôle de nos héros, nos militaires adorés qui font preuve de tant d’abnégation pour assurer notre protection. Mais je suis convaincu que c’est notre Créateur qui leur donne force et courage et qui par ci par là donne aussi des petits coups mains. Ben faut bien qu’il bosse un peu aussi, car ça fait quand même un paquet d’années qu’il travaille à mi-temps et se contente de gérer sa création… Je cesse de badiner avec Lui car je sens qu’on va me détester dans les milieux autorisés (Lui, il me connait suffisamment pour savoir à quel point je le respecte).

J’arrête là, il y aurait tant à dire… Mais avant de vous quitter, je vous demanderai de regarder ce qui se passe dans le monde avec un peu de recul… les catastrophes naturelles, les guerres, les changements sociétaux et j’en passe… Oui, vous avez bien compris : le monde arrive à son extrême limite…

Ouf, bientôt Chabbat (le grand cette fois-ci), on va pouvoir se reposer…