J’ai de plus en plus l’impression que les francophones en Israël, sont victimes de la pensée unique, et souvent au détriment de valeurs fondamentales avec lesquelles nous avons grandi.

Effectivement, en cette période d’élections, j’ai l’impression que nous assistons à un effet de masse qui veut entrainer les francophones vers des dérives qui me paraissent graves, comme mettre son bulletin par exemple pour un parti qui compte dans ses rangs des gens xénophobes qui pour moi sont bien éloignés de l’esprit de notre Torah.

Nous assistons ici à un certain dénigrement des peuples, des gens croient vraiment qu’être juif c’est être un peuple supérieur aux autres, en oubliant parfois que l’être humain a été créé par D.ieu, en oubliant que naitre juif ne fait pas de nous des êtres supérieurs aux autres, mais que l’adhésion à des valeurs, nous donne un rôle de lumière pour les peuples, une responsabilité.

Toutes les personnes nées juives ne font pas le choix de ces valeurs, et des non-juifs peuvent reprendre à leur compte cette éthique.

Notre rôle n’est pas de nous tourner sans cesse ni vers le passé ni vers le futur, en essayant de nous donner bonne conscience en parlant de ‘’monde à venir’’ ou de période post messianique. NON, c’est en étant des êtres humains meilleurs dans notre présent, notre réalité, que nous arriverons peut-être à nos fins.

Bien sûr il faut contrer le terrorisme et l’islamisme radical, bien sûr il faut se défendre et rester en vie, mais surtout ne pas tomber dans un extrémisme basique, où les arabes sont des vilains et les juifs des modèles, chaque homme a le droit à la dignité; sans être un sous homme dans le pays où il vit.

Vous allez me dire: n’étions-nous pas des dhimmis dans les pays arabes? Je vous réponds: et alors? Cela nous donne-t-il le droit de nous comporter de la sorte? Je ne le pense pas.

Moi, juif, accessoirement “religieux”, francophone, humain, je ne deviendrais pas raciste et xénophobe, je ne me ferais pas que des amis, et les plus extrêmes ne m’entendront pas et pourront être violents verbalement à mon égard, mais je me dois d’essayer de dire aux autres de ne pas se laisser tirer dans une direction qui ne leur correspond pas profondément, parce que Juifs, francophones, et humains.

Nous Juifs, ne dénigrons personne, aucun peuple, aucun humain, ne laissons pas les terroristes faire de nous le contraire de ce que nous devrions être, “Or lagoyim”, je ne parle pas forcement des élections mais de notre façon de penser et d’être envers notre prochain et l’étranger.

Arrêtons de dire que ceux qui ne pensent pas comme nous sont des traitres, des juifs honteux ou des ennemis d’Israël.

Je ne suis pas un politicien, et je pense qu’aucun parti n’est parfait, mais sachons raison garder.

Pour conclure je citerais Levinas et je vous invite à réfléchir à cette citation: “On nait juif, mais un jour il faut choisir de l’être”