Attendu que le Judaïsme africain est un sujet intéressant,

Attendu que la FJN est le porte drapeau d’une évolution fondamentale du judaïsme,

Attendu que la FJN est l’ensemble des personnes de confession juive,

Attendu que le Judaïsme possède une grande richesse quant à son histoire,

Attendu que les juifs sont aujourd’hui à l’image de ce qu’est la population mondiale,

Attendu que la FJN est un melting-pot culturel riche, donnant au monde juif son plus beau visage,

Attendu que la FJN participe activement à l’émergence et à la reconnaissance mondiale du judaïsme africain,

Attendu que la FJN frappe d’emblée par son extraordinaire hétérogénéité,

Attendu que la FJN lutte contre l’antisémitisme et pour la défense d’Israël,

Attendu que la proximité épidermique ne signifie à priori ni convergence d’intérêts ni similarité des vues ni connivence naturelle,

Attendu que les opérations Moïse et Salomon, ont rappelé au monde qu’il y avait bel et bien des juifs africains,

Attendu que la FJN prone un Judaisme Multi-Kulti,

Attendu que la FJN évalue à moins de 5% de l’ensemble des juifs. Composée essentiellement des africains et d’étrangers de souche non européenne,

Attendu que  les Juifs Africains ne devraient pas être soumis au tamis de l’authenticité génétique,

Attendu que la FJN refuse de mettre en place une problématique à caractère raciale,

Attendu que dans la FJN, il y a aussi des juifs blancs,

Le *tribunal* du CRIF ordonne un « Mazal tov et un Bakhur Habba » à la FJN

Applaudissement…