Fierté, c’est le premier mot qui me vient à l’esprit après l’opération menée avec succès par la marine israélienne, la prise d’un cargo contenant des centaines de minutions et de missiles qui était destiné aux terroristes du groupe Hamas.

Rappelons que leur charte prône la destruction de l’Etat d’Israël, voilà une des raisons pour laquelle Mahmoud Abbas ne reconnaîtra jamais Israël en tant qu’Etat nation du peuple juif, il veut une réconciliation entre les deux factions.

Le Hamas dirigé par Ismael Haniyeh et le Fatah dirigé par Abbou Mazen (Mahmoud Abbas), compose ces deux factions terroristes même si pour certains le Fatah est modéré et veut soi-disant faire la paix avec Israël, la Palestine aujourd’hui.

Depuis maintenant 48 heures une pluie de roquettes s’est abattue sur le sud d’Israël.

Bien sur la communauté internationale n’en a presque pas parler, je dirais comme d’habitude, le monde n’en a que faire de ce pays si petit qui pose tant de problème.

Que faire pour arrêter définitivement ces tempêtes de roquettes qui s’abattent sur Israël sur des périodes de plus en plus courtes.

Vous ne pouvez pas savoir la terreur que l’on ressent lorsque l’on entend la sirène d’alarme retentir trente secondes et que l’on doit se rendre dans un abri et s’y réfugier pour pouvoir rester sa vie.

J’ai vécu à Ashdod, croyez-moi c’est une sensation que je ne souhaite à personne. Cette peur d’une mort subite venant du ciel ne sachant pas d’où elle peut venir, vous atrophie sur place, courir pour vivre…

Nous ne pouvons compter que sur nous même, malgré les difficultés internes du pays, ici ce n’est pas le paradis sur terre, la terre promise a aussi ses propres soucis. Comme l’a répété Netanyahu, à l’AIPAC, « seuls les braves soldats de Tsahal » peuvent nous défendre.

A l’intérieur le combat fait rage et fait couler beaucoup d’encre et la couleur reste bleue heureusement. Entre les juifs ultra-orthodoxes et le gouvernement, au sujet de leur conscription. A mon plus grand regret, cette question peu amener à une guerre civile.

La Knesset est très active en ce moment une nouvelle loi vient d’être votée concernant le seuil d’éligibilité d’un parti politique au sein de la Knesset.

Cette loi modifie complètement le nombre de sièges requis qui était jusqu’à présent nécessaire, c’est une bonne chose cela permettra au gouvernement d’être plus efficace et plus solide concernant la prise de décision pour l’avenir du pays.

La solution à deux Etats me semble illusoire, voire fictive. Comment tout d’abord concilier le Fatah et la Hamas ? Avec qui allons-nous faire la paix, Mahmoud Abbas qui se dit modéré a tout de même rédigé une thèse sur la négation de l’Holocauste…

Rien n’est absolu, en tout cas lorsque Israël agit comme un lion silencieux pour attraper sa proie et ce, à la face du monde il y a de quoi être fier.