Il ne se passe pas une semaine sans que nous ne soyons confrontés à la guerre que nous livrent les djihadistes partout sur la planète.

Ils poursuivent leur marche incessante vers l’obscurantisme et cherchent partout à imposer leur fascislamisme.

Qu’ils s’appellent Al Qaïda, Boko Ahram, Daech ou Hamas, ils n’ont qu’un objectif : le Chaos !

Méthodiquement et avec une sauvagerie dont ils sont fiers et qu’ils revendiquent, ils enlèvent, violent et assassinent des musulmans qui refusent de se soumettre, ils massacrent les Coptes en Égypte et les Chrétiens d’Orient. Ils organisent le terrorisme international.

Les dernières images du musée de Mossoul nous les montrent même, s’acharnant à réduire en miettes des statuts assyriennes millénaires.
Ils ajoutent aux images de sang et de décapitation sadique, celles de leur désir d’arracher les racines des peuples.

Ceci n’est pas sans nous rappeler les autodafés nazis ayant succédé à l’arrivée d’Hitler au pouvoir. Une méthode organisée qui veut faire de l’humain un être soumis sans mémoire et sans racine. Force est de constater qu’après une forte polémique sur le mot fascislamisme, utilisé par MR Valls, les faits nous poussent à confirmer son utilisation.
Le Jihad d’aujourd’hui n’est rien d’autre que le Nazisme d’hier.

Ce n’est faire offense à personne que de nommer les choses, de les condamner et de les combattre. Pas un musulman éclairé ne doit se sentir visé par ce terme.

Combien de morts, combien des massacres et de destructions allons-nous laisser faire avant d’agir avec efficacité ?

Les Coptes en Égypte, les Chrétiens d’Orient, les jeunes filles du Niger et les victimes potentielles du Hamas et des frères musulmans, n’en n’ont donc que faire de nos beaux débats philosophiques. Ils sont en danger, ils souffrent, ils se sentent abandonner et voient avec angoisse, l’avancé des hordes sauvages djihadistes.

Dans le calendrier juif, nous sommes à la veille de la fête de Pourim, qui a vu le triomphe de la vie face à l’obscurantisme.

Espérons que la nébuleuse islamiste intégriste aux multiples noms et visages, soit enfin démasquée et détruite !

Un premier signe encourageant nous arrive d’Égypte qui a enfin inscrit le Hamas dans les organisations Terroristes.

Adar est le mois de l’espoir et de la joie. Souhaitons qu’il le soit pour toute l’humanité.

Bonnes fêtes de Pourim à tous