Eric Zemmour a suscité la polémique sur le plateau d’On n’est pas couché sur France 2, dans lequel Zemmour atténue le rôle du gouvernement de Vichy dans la déportation des Juifs français.

Converti aux idées d’extrême droite et applaudi par les crânes rasés qui trouvent en lui un appui décisif pour combattre l’islam, Zemmour est, comme beaucoup d’intellectuels français, peu sensible aux blessures qu’il inflige.

Ceci vaut l’admiration que lui porte la famille Le Pen.

Grâce à Zemmour, Pétain, son régime et sa politique anti-juive sont redevenus un objet de débat.

Grâce à Zemmour, la vieille théorie de l’extrême droite française, « Pétain, le bouclier », est redevenue un honorable sujet de questionnement.

Comment peut-on expliquer aujourd’hui que sur des faits historiques aussi importants comme la collaboration du régime de Vichy, on laisse des gens comme Eric Zemmour qui parle de “doctrines bien-pensantes” que l’on suit aveuglément.

L’argumentation du racisme s’est pleinement intégrée dans le discours anti-musulmans de Zemmour à travers ses prises de parole « assurant que « Pétain a sauvé 95% des Juifs français.

Zemmour est un faussaire.

Zemmour est un trafiquant de la réalité.

Zemmour est un révisioniste.

Zemmour entretient sa petite machine de la haine.

Zemmour ressemble à Pétain le « sauveur des Juifs de France ».