Chers amis, dans le cadre du devoir de mémoire, nous donnons cette semaine la parole à Jean-Pierre Allali et son livre Les juifs de Tunisie sous la botte allemande, paru aux éditions Glyphe.

Né à Tunis en 1939, Jean-Pierre Allali est l’auteur d’une quinzaine de livres sur les Juifs de Tunisie.

Dans cette étude historique qui est également une enquête réalisée auprès d’une soixantaine de témoins, l’auteur analyse une période peu connue de l’histoire de la Tunisie : l’occupation du pays par les troupes allemandes pendant six mois, du 13 novembre 1942 au 7 mai 1943.

Dans sa préface, Élie Wiesel, prix Nobel de la paix, lui-même ancien déporté aux camps d’Auschwitz-Birkenau et de Buchenwald, écrit :

« Il faut lire cet ouvrage remarquable. Il comble des lacunes. Il nous permet d’élargir notre propre horizon entouré de ténèbres. Et d’ouvrir notre mémoire pour accueillir des frères et des sœurs que le même ennemi avait condamnés à souffrir et à mourir sans laisser de traces. »