Maurizio Valenzi est un dirigeant du Parti communiste italien, sénateur, maire de Naples de 1975 à 1983, Maurizio Valenzi raconte ici sa traversée du XXè siècle, depuis la lutte anti-fasciste en Tunisie, où il est né en 1909 et où il connaîtra les geôles et la torture de Vichy, jusqu’à son arrivée en 1944 à Naples, qui devient sa ville d’adoption, et à laquelle il consacrera sa vie et son temps jusqu’à sa disparition en 2009.