Un des plus grand défis du peuple juif aujourd’hui est de savoir comment vivre sur sa Terre, comment s’habituer à l’idée qu’il a un foyer, une maison, un pays qu’il peut appeler le sien…
Entre ceux qui sont encore traumatisés par des milliers d’années de persécution, de pogromes et d’extermination, et qui ne peuvent pas s’empêcher de constamment regarder au-dessus de leur épaule….

Et ceux qui veulent se débarrasser de cet inconscient collectif qui a detruit la vie de leurs parents, et qui veulent tout simplement être « comme les autres »…vivre dans un « pays normal », avec des problèmes de société « normaux », tels que la pauvreté ou le coût de la vie…

Quand on regarde l’histoire d’Israël, de sa naissance à aujourd’hui, on peut observer que, après l’euphorie du départ, après avoir été témoin de la naissance d’une vision incroyable, arrive l’adolescence avec ces crises et ses remises en question… arrive l’époque où on commence à se poser des questions de sens, des questions existentielles… surtout, alors que les générations s’éloignent de plus en plus de ceux qui ont vu la vision se réaliser sous leurs yeux… tel un miracle qui serait aujourd’hui pris pour acquis.

Aujourd’hui la question que le peuple juif se pose, à travers l’existence de son pays, est : est-ce qu’Israël sera un pays « comme les autres », ou est-ce qu’il assumera son rôle de Lumière des Nations et sera, au mieux montré du doigt, ou au pire exterminé ?

Cette question ne se pose pas pour les Juifs de la Diaspora. En Diaspora, les Juifs sont reconnaissants d’etre hébérgés: s’ils sont acceptés ou tolérés, c’est déjà bien…par consequence, il ne leur vient même pas à l’idée de revendiquer quoique ce soit en tant que peuple sur une terre « étrangère »…

Aujourd’hui c’est exactement ce qui fait la différence entre les électeurs de gauche et ceux de droite.

Les gens à gauche en ont marre !!!… mais contrairement à ce qu’ils disent, il n’en ont pas seulement marre du prix élevé du « cottage » ou du loyer qui n’arrête pas d’augmenter – même si ces revendications sont légitimes et justifiées en Israël.

Ils crient à qui veut bien l’entendre, qu’ils en ont marre d’être différents, de faire partie d’un peuple « pas comme les autres », ils voudraient être un pays normal, reconnu par la communaute internationale. Ils ne veulent plus être mis à l’écart ou pointés du doigt en étant « Le Juif ».

Ils veulent se fondre dans la masse et oublier qu’ils appartiennent au peuple choisi… oublier aussi que ce statut apporte avec lui des conséquences et des responsabilités qui peuvent être lourdes à porter…

De l’autre côté, les gens de droite sont tellement conscients de leur mission et de leur place dans le monde, ils sont tellement connectés à leur vision de l’Histoire avec un Grand H, tellement omnibulés par les menaces physiques qui entourent Israel, qu’ils oublient leur droit à la revendication, leur droit à une société avec des droits, pas que des devoirs.

Ils sont victimes de notre inconscient collectif. Ils savent que le peuple Juif sera de toute façon montré du doigt et qu’il restera la cible avouée ou non, des autres religions, qui supportent mal la concurrence, surtout quand elle est deloyale…

La verité est que, avec un peu de lucidité et beaucoup de bonne foi, chacun des deux côtés pourrait comprendre la position de l’autre… parce que les deux sont justes, les deux sont vrais.

Israël est vraiment devenu un pays où il est difficle de vivre économiquement, et où les mesures sociales sont très insuffisantes… Et la survie d’Israël est aussi reèelement menacée par l’Iran et les pays arabes qui l’entourent.

Alors, si tout le monde a raison, pourquoi y a t-il autant de gens d’un côté que de l’autre ? Tout simplement parce que votre choix va se définir par rapport à vos prémices…

Quelle paire de lunette portez-vous quand vous regardez le monde ?

Etes-vous plus sensible à votre histoire personnelle, individuelle avec un petit h, ou à l’Histoire globale, universelle avec un grand H ?

Quand vous aurez compris vos prémices et ceux des gens qui vous entourent, vous comprendrez également pourquoi ils sont de Gauche ou de Droite…